La lutte antiterroriste s'intensifie

lundi 21 décembre 2009 à 0:02
Source de l'article :

tero.JPGA quelques jours des fêtes de fin d’année
Après l’attaque terroriste perpétrée contre un convoi de la gendarmerie dans la région de Taghit située sur la RN31 reliant Biskra à Arris et qui heureusement n’a causé que de légères blessures superficielles à deux gendarmes, une opération militaire d’envergure qui se poursuit toujours a été menée.

L’on apprend que des actions de pilonnage ont eu lieu dans la région par des hélicoptères dépêchés sur les lieux de l’attentat.

D’après des sources qui disposent de la grille d’évaluation des activités des sbires terroristes, cet attentat raté intervient suite aux frappes conséquentes menées par les forces combinées, notamment dans la région de M’sila où deux policiers ont été tués, et aussi aux multiples opérations de démantèlement des réseaux de soutien logistique aux résidus des hordes criminelles activant dans de nombreuses régions, à l’exemple du réseau démantelé il y a peu de jours dans la wilaya de Batna, à Soufiane précisément, et ce, suite à une communication téléphonique interceptée par les services antiterroristes entre 6 individus dont 4 frères âgés entre 20 et 30 ans.

Selon des sources sécuritaires, ces individus approvisionnent les terroristes en armes et en denrées alimentaires.

Faut-il souligner que cette opération a eu lieu quelques jours après l’élimination de deux terroristes dans la même région. Il s’agit de H.B. et de A.Z., respectivement âgés de 22 et 21 ans. L’opération s’est soldée aussi par la récupération de deux kalachnikovs et d’un lot de munitions.
Traque des criminels à M’sila, El Oued, Biskra et Djelfa

Par ailleurs, sur la base d’informations précieuses faisant état de la présence de groupes terroristes dans la région de M’sila ainsi que de l’existence de cellules de soutien logistique et moral aux terroristes et depuis l’attaque sanglante qui a fait deux morts parmi les agents de sécurité à Sidi Aissa, les forces de sécurité combinées mènent une opération de traque des criminels dans la région reliant la wilaya citée à Bordj Bou Arréridj.

De retour à Batna, on apprend de sources sécuritaires que les éléments de l’ANP ont arrêté un terroriste dénommé Tabni N. âgé de 28 ans après avoir procédé au bouclage de sa maison dans le quartier (Sounawber) dans la localité de Seriana. Il a été arrêté suite à des informations le dénonçant.

D’après des informations provenant de la région de Seriana, le terroriste a écumé les maquis 6 ans durant. Il y a lieu d’ajouter que les maquis de Batna connaissent depuis des mois une lutte sans précédent qui s’est soldée par la mise hors d’état de nuire de plusieurs éléments et l’arrestation d’un nombre important d’entre eux.

A Oued Souf, une autre opération de taille qui s’étend jusqu’aux frontières de Biskra et de Djelfa est lancée contre les acolytes de Droukdel depuis des semaines dans la région de Oued Righ où les forces de l’ANP sont disséminées dans les oasis et les bosquets de la région à la poursuite des éléments terroristes qui seraient, selon des sources, infiltrés dans région, profitant de la victoire de l’équipe nationale et de la fête de l’Aid El Adha.

Dans un autre contexte, les forces antiterroristes ont annoncé un plan spécial pour assurer un bon réveillon pour les touristes étrangers désireux de se rendre comme d’habitude au Sahara.

A cet effet, on apprend que des dispositions de renforcement ont été ajoutées à celles déjà en vigueur, notamment à Tamanrasset, Illizi, Ghardaïa et Djanet où comme chaque fin d’année, une affluence importante de touristes étrangers est enregistrée. Ce plan mis en place envisage aussi une haute protection des lieux d’hébergement et des sites touristiques qui seront visités par les étrangers.

K. B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 8,572 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5