La grippe porcine fait 16 morts

jeudi 10 décembre 2009 à 1:56
Source de l'article :

HongKong20090502.jpg450.000 doses de vaccin réceptionnées
«On est face à un pic ascendant du virus A/H1N1 en Algérie», a déclaré le Secrétaire général du ministère de la Santé et de la réforme hospitalière, Abedssalem Chakou, lors d’une conférence de presse animée au siège du ministère.

Le SG du département de la santé a affirmé que les servi ces de santé ont enregistré, jusqu’à hier (09-12-2009), 16 morts. Chakou a confirmé que les trois cas suspects, déclarés avant-hier, sont bel et bien des cas de décès dus au virus A/H1N1. Dans un souci de précision, le SG a indiqué «que 13 morts ont été enregistrés avant-hier, et trois nouveaux cas mortels ont été enregistrés, hier.

Le nombre total des décès s’élève à 16 morts», a-t-il souligné. Faisant un point de situation, M. Chakou a affirmé que jusqu’à hier, 389 cas de grippe porcine ont été confirmés dont 102 enfants. Il a également souligné que 33 wilayas sont touchées par ce virus.

La wilaya d’Alger vient en tête de liste suivie par les grandes villes du pays. Pour ce qui est du milieu scolaire, le SG du ministère de la Santé dira que 3 écoles et 31 classes ont été fermées jusqu’à présent. Il ajoute que son département va donner des instructions pour rendre obligatoire le port de masque dans les écoles, si un seul cas de grippe porcine est détecté dans l’établissement.

Il a également rappelé l’obligation de port de masque pour le personnel soignant notamment ceux qui sont en contact avec les personnes atteintes du virus A/H1N1. En ce qui concerne le vaccin contre le virus A/H1N1, le conférencier a confirmé que le vaccin est arrivé en Algérie. Il précise «une partie du vaccin se trouve à l’heure actuelle à l’Institut Pasteur, et l’autre partie se trouve à l’aéroport».

Et de déclarer que la quantité arrivée durant cette semaine, et qui constitue le 1er arrivage du vaccin est de 450 000 doses. Pourtant, rappelons-le, le ministre avait avancé le chiffres de 900 000 doses, il y a quelques jours. Chakou explique que l’Algérie recevra chaque semaine sur des vols d’Air Algérie, des quantités de vaccin qui arrivent du Canada.

«On aura les 900 000 doses, d’ici la fin décembre », a-t-il précisé. Interrogé sur la date du lancement de l’opération de vaccination, le SG du ministère de la Santé répondra, sans donner de date, que la campagne de vaccination débutera dès que le vaccin sera contrôlé. Il a tenu a expliqué que le vaccin subit à l’heure actuelle des contrôles au niveau de l’Institut Pasteur, en soulignant que le contrôle des vaccins prend plus de temps que celui des médicaments.

Il ajoute «on ne veut pas faire pression sur les virologues et les experts de l’Institut Pasteur, pour qu’ils accomplissent le contrôle du vaccin dans de bonnes conditions afin d’éviter les surprises». Le conférencier a, également, fait état d’une actualisation du dispositif de lutte contre le virus A/H1NI.

Chakou dira qu’en raison de l’évolution active et avérée du virus A/ H1N1, le ministère de la Santé a réadapté le dispositif, depuis la première semaine du mois en cours, et ce, que ce soit pour ce qui est des critères de prélèvement, d’hospitalisation, de modalités de confinement à domicile, ou bien aux mesures relatives à la prophylaxie des sujets contacts.

Il a également révélé qu’une instruction spéciale a été donnée au service de santé, pour prendre en charge efficacement les femmes enceintes. Sur le plan de la prévention, le SG dira que son département prépare actuellement des affiches qui seront distribuées et placardées, à travers le territoire national, et sur lesquelles, figure la liste des hôpitaux de référence dans chaque wilaya.

Le conférencier a tenu à rassurer, qu’il y a des lits de soins intensifs dans l’ensemble de ces hôpitaux «on a au total 1.400 lits de réanimation», a-t-il précisé. Et pour éviter «la confusion et l’amalgame», le SG du ministère de la Santé informe les citoyens que le vaccin n’a aucun effet indésirable grave sur les personnes.

«Il se peut que le vaccin entraine des effets indésirables mais pas d’une grande importance, comme le cas de tous les vaccins y compris celui contre la rougeole». Il poursuit «ce sont des effets indésirables sans conséquences graves sur la personne».

M. Aziza

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 1,363 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5