Grippe porcine Deux : nouveaux décès

jeudi 24 décembre 2009 à 2:51
Source de l'article :

vacin Grippe A.jpgLe nombre de décès dus à la grippe A/H1N1 a atteint hier 38 au moment où celui des cas confirmés a été estimé à 607, sur les 8.000 potentiels porteurs du virus.

Tels sont les nouveaux chiffres du bilan sur la situation épidémiologique communiqué hier par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. La même source indique que les deux nouveaux décès concernent une femme âgée de 34 ans souffrant d’une maladie chronique (cardiaque) et un homme de 60 ans souffrant d’une broncho-pneumopathie.

Concernant les cas suspects, le ministère a précisé qu’ils sont traités avec l’antiviral «Oseltamivir», qui sera disponible gratuitement à partir de la semaine prochaine dans les officines pharmaceutiques, alors qu’il l’est déjà au niveau des structures de santé publiques et privées.

Lors d’un briefing, les représentants du département de Saïd Barkat sont revenus longuement sur la campagne de vaccination qui sera lancée vers la fin du mois en cours et ce en rassurant sur l’efficacité du vaccin et que les quelques effets secondaires, du reste propres à tous les vaccins, ne peuvent en aucun cas mettre en danger la santé des vaccinés.

Par ailleurs, les mêmes responsables ont démenti la rumeur faisant état du recours à des laboratoires français pour l’expertise des vaccins réceptionnés et que cette opération a été confiée à trois laboratoires nationaux dont l’Institut Pasteur.

Dans le même contexte, le chargé de la communication du ministère de la Santé a précisé que la campagne de vaccination touchera dans un premier temps le personnel médical et paramédical des secteurs public, privé et militaire et l’ensemble des corps constitués et ce pour un nombre global d’unités de vaccins ne dépassant pas les 350.000.

L’autre catégorie concernée est celle des femmes enceintes et nécessitant un suivi médical rigoureux parce que très vulnérables vu la faiblesse de leur système immunitaire. Une autre catégorie de citoyens sera également concernée à savoir les 3.000 personnes qui devront effectuer le déplacement en Angola pour supporter les Verts lors de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

Le ministère de la Santé a fait savoir que «si ces supporters se déplaceront dans un cadre organisationnel et non à titre personnel, ils disposeront de tout l’encadrement sanitaire médical nécessaire, pour la vaccination, notamment, contre le paludisme, la fièvre jaune et probablement contre la grippe porcine».

Enfin et au sujet de l’efficacité du vaccin commandé par l’Algérie, dénommé l’Arepanrix et fabriqué par la filiale canadienne du groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline «GSK», les mêmes sources font savoir qu’au Canada, sur les 18 millions de doses utilisées, 172.000 ont été retirées, en référence aux résultats annoncés par les autorités sanitaires de ce pays.

Quant à la durée de l’élaboration du certificat de conformité du vaccin par les laboratoires et afin que la campagne de vaccination soit lancée, les représentants du ministère ont expliqué que «l’administration n’est pas habilitée à fixer un délai pour le contrôle du vaccin car cette opération passe par des étapes technico- administratives, physico-chimiques et microbiologiques».
11.516 MORTS DANS LE MONDE

La grippe pandémique H1N1, dont l’activité a atteint un plafond dans une bonne partie de l’hémisphère nord, a tué au moins 11.516 personnes dans le monde depuis son apparition au printemps, selon le dernier bilan publié hier mercredi par l’Organisation mondiale de la santé. «Au 20 décembre, quelque 208 pays et territoires du monde ont rapporté au moins 11.516 décès» dus au H1N1, confirmés en laboratoire, indique l’OMS sur son site internet.

La transmission du virus dans l’hémisphère nord reste active et étendue géographiquement bien que la vague hivernale de la grippe atypique ait atteint un pic dans la plus grande partie des zones tempérées de l’hémisphère, précise l’organisation. Le continent nord-américain reste la région du monde la plus affectée par le virus, qui y a tué au moins 6.670 personnes.

Aux Etats- Unis, le nombre de décès et d’hospitalisation ne cesse de décliner depuis six semaines même si le nombre de pneumonies reste audessus des normes depuis onze semaines, relève l’OMS.

En Europe, la maladie qui a provoqué au moins 2.045 décès, a également «atteint un plafond dans la majorité des pays». En Asie centrale et de l’Ouest, en revanche, la transmission semble toujours active, explique encore l’OMS qui dit toutefois disposer de peu de données sur la région.

Salah C.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 0,834 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5