BÉJAÏA – La violence sévit dans les cités universitaires : Un étudiant poignardé à la résidence des 1 000 lits

Thursday 16 November 2017 à 14:52
Source de l'article : Depechedekabylie.com

Un étudiant de la résidence universitaire 1 000 lits, à Béjaïa, a, lors d’une rixe qui a éclaté dans la nuit d’avant-hier à hier, poignardé un autre étudiant, résidant dans la même cité.

La dispute a éclaté aux environs de 2 heures du matin dans la chambre de l’étudiant poignardé. Ce dernier, dénommé M. B., a été immédiatement transféré à l’hôpital Khellil Amrane de la ville de Béjaïa. Pour en savoir plus sur cette affaire, qui a ébranlé la sérénité des résidents de la structure universitaire, nous avons pris attache avec Rili Karima, directrice de la dite résidence, qui a informé : «L’affaire a éclaté entre deux étudiants à cause de la musique. L’un a poignardé l’autre et le blessé a été pris en charge illico presto. Notre direction et les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les raisons exactes de cette agression à l’arme blanche. Nous avons fait venir un huissier de justice, et nous prendrons des mesures administratives adéquates, afin de bannir ce genre de comportements de la résidence. L’agresseur sera exclu de cette dernière, en attendant les résultats de l’enquête». S’agissant de l’étudiant poignardé, qui se trouvait toujours à l’hôpital Khellil hier, notre interlocutrice rassure que «son état s’est amélioré et n’est nullement grave». «Nous allons nous déplacer à l’hôpital aujourd’hui (ndlr hier), afin de voir si nous pouvons le faire sortir», conclut-elle. Le phénomène de l’insécurité dans les cités universitaires à Béjaïa, à l’instar des autres régions du pays, apporte chaque jour son lot de violence et d’agressions, dont les auteurs sont, bien souvent, des extras. Des étudiants rapportent, en effet, que des délinquants circulent souvent en toute liberté entre les pavillons et certains tentent même de s’introduire dans les chambres, pour voler, insulter et malmener des résidents. Cette année, le phénomène a pris davantage d’ampleur, plus particulièrement durant la période nocturne, où de malheureux incidents ont été enregistrés. De l’avis des plus avertis, les responsables du secteur doivent redoubler d’efforts pour renforcer la sécurité dans les structures et universitaires et mener, aussi, des actions de sensibilisation sur la sécurité à l’intention des masses estudiantines.

Rachid Z.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
91 queries in 7.160 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5