Eau: l’Algérie préfère les américains aux français.

jeudi 24 décembre 2009 à 14:33
Source de l'article :

eau.jpgLes américains ne s’intéressent pas uniquement à l’Algérie pour ses hydrocarbures, son secteur hydraulique est une autre ressource à exploiter.

En effet, AJGB International, une société d’ingénierie basée à Saettle a été sélectionnée par l’US Devlopment Agency (USTDA) pour mener une étude sur le secteur de l’eau en Algérie et en Cisjordanie. Un secteur prometteur, puisque rien qu’en Algérie une enveloppe de 19 milliards de dollars est destinée au développement des ressources aquifères pour la période 2010-2014.

Abdelmalek Sella, ministre des Ressources en eau, a soumis à l’USTDA une liste des projets à réaliser. Il est question de la construction de sept grands barrages, d’une cinquantaine d’usines d’épurations, d’un système de raccordement et de contrôle électroniques qui permettra de mieux gérer les réserves d’eau de la cinquante barrages déjà existants et de l’installation d’un système d’irrigation pour une surface de 23 000 hectares.

Ce nouveau deal commercial stratégique est destiné à un installer durablement un partenariat algéro-américain et par conséquent réduire la présence des entreprises européennes en Algérie très actives sur ce secteur.

Sellal avait déjà évoqué avec les américains un partenariat dans le domaine de l’assainissement d’eau, très investi par les entreprises françaises : la Société des eaux de Marseile (SEM), gère l’assainissement de la wilaya de Constantine, Suez est présente via ses filiales Dégremont et Aguas de Barcelona, Otv a réalisé trois stations d’épuration à Skijda, Annaba et Sidi Merouane.

RAF avec Maghreb Confidentiel

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 0,456 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5