Deux entreprises nationales remportent des contrats de réalisation de 3 barrages

lundi 28 décembre 2009 à 11:03
Source de l'article :

barrage_de_koudiat_acerdoune_algerie_09_juillet_2007.jpgDeux entreprises publiques nationales ont décroché les contrats de réalisation de trois barrages dans les provinces de Médéa, M’sila et Laghouat tandis qu’une entreprise chinoise a remporté le contrat de construction d’un barrage à Skikda (nord-est) , a annoncé samedi l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT).

L’entreprise Cosider TP Algérie sera chargée de réaliser les deux barrages respectivement de Soubella (province de M’sila, nord) et de Seklafa sur l’Oued M’zi (province de Laghouat, centre) alors que l’entreprise nationale Hydrotechnique a été attributaire du contrat de réalisation du barrage de Beni Slimane (Médéa, au sud d’Alger), précisent les avis d’attribution provisoire de ces marchés publiés par l’ANBT.

L’entreprise chinoise CGGC a remporté quant à elle le contrat de réalisation du barrage de Z’hor (province de Skikda).

Le barrage de Soubella, qui devra être réalisé dans un délai de 40 mois, a reçu de Cosider l’offre financière la moins disante pour un montant de 5,84 milliards de dinars (soit 82 millions de dollars américains) et une note technique de 92,5 points/100.

Le barrage de Seklafa, réalisable dans un délai de 28 mois, a reçu de cette même entreprise l’offre financière la moins disante avec 4,86 milliards DA (68 millions USD) et une note technique de 75,5 pts/100.

Pour ce qui concerne le barrage de Beni Slimane, l’entreprise Hydrotechnique a fait l’offre la moins disante pour un montant de 4,21 milliards DA (59 millions USD) et une note technique de 75,98 pts/100 pour un délai de réalisation de 34 mois.

Quant au barrage de Z’hor, c’est l’entreprise chinoise CGGC qui a soumis l’offre financière la mois disante avec un montant de 4,65 milliards DA (65 millions USD) et une note technique de 83,6 pts/100, et ce, pour un délai de réalisation de 37 mois.

Le ministre algérien des Ressources en eaux, Abdelmalek Sellal, a souligné le 17 décembre dernier à Alger, que son secteur a programmé la réalisation de 19 barrages à travers le territoire national au titre du programme quinquennal 2010-2014, ce qui multipliera la capacité de stockage des eaux par rapport au début de la décennie en cours.

S’exprimant devant des journalistes en marge d’une séance à l’Assemblée populaire nationale (APN, chambre basse du Parlement algérien) consacrée aux questions orales, M. Sellal a affirmé que ce programme permettra d’atteindre une capacité globale de stockage estimée à 9,1 milliards de mètres cubes (4,2 mds de m/3 en 2000) pour assurer l’approvisionnement des citoyens en eau potable et l’irrigation des terres agricoles.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 4,045 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5