Chèques postaux : Le problème sera réglé à partir du 15 janvier

vendredi 11 décembre 2009 à 23:30
Source de l'article :

03_811527237.jpgL’introduction des cartes de paiement magnétique n’aura finalement pas réduit la demande sur les carnets de chèques. Il semblerait donc que les Algériens tiennent encore à leurs chéquiers et ne sont pas disposés à passer aux moyens de paiement électroniques.

Ainsi, le ministre de la poste et des Technologies de l’information et de la communication, Hamid Bessalah, a affirmé jeudi à l’occasion d’une plénière du Conseil de la nation consacrée aux questions orales même si Algérie Poste pensait que l’utilisation des cartes magnétiques réduirait progressivement la demande en chèques, la réalité a démontré le contraire soulignant qu’une hausse continue a été enregistrée en matière de demande de carnets de chèques. Pour le ministre, c’est la raison principale de la tension sur les chèques postaux ressentie ces dernières semaines.

Cette mauvaise appréciation d’Algérie Poste a induit, selon le ministre, un retard considérable dans la délivrance des chéquiers.

Néanmoins, il estimera que le problème des carnets de chèques postaux serait définitivement réglé à partir du 15 janvier 2010, précisant que les efforts sont concentrés actuellement sur le retard accusé dans ce domaine et que le problème des carnets de chèques postaux serait résolu définitivement à partir du 15 janvier 2010. Les clients, a-t-il dit, devront recevoir leurs carnets, une semaine après le dépôt de leur demande.

Il a, par ailleurs, évoqué la vétusté des imprimantes de chèques. En vue de faire face à cette situation, a indiqué le ministre, les services de la poste proposent aux citoyens des moyens alternatifs en mettant à leur disposition des chèques-guichets qui leur permettent de retirer un montant ne dépassant pas les 20.000 DA par opération.

Les quatre nouvelles imprimantes mises en service la mi-octobre dernier ont atteint un volume de production mensuelle de près d’un million de carnets de 25 chèques au lieu de 10. Notons, aussi, qu’Algérie Poste avait mis à la disposition de ses clients un formulaire appelé: imprimé unique, qui à défaut d’un chèque peut être utilisé pour les opérations de retrait d’argent.

Concernant les cartes magnétiques, M. Bessalah a annoncé que plus de 7 millions de cartes ont été élaborées et près de 700 distributeurs automatiques installés à travers le territoire national indiquant que les cartes dont la validité a expiré étaient renouvelées automatiquement pour deux années supplémentaires.

Algérie-Poste tend à réaliser un programme pour l’acquisition et l’installation de plus de 200 distributeurs par an à partir de 2010, a-t-il ajouté. Grâce à ces équipements, le volume des opérations effectuées par mois est passé de 2.795.000 en janvier 2009 à 3.350.000 en novembre 2009, a-t-il fait remarquer.

Pour rappel, les cartes de retrait CCP qui étaient arrivées récemment à expiration ont été réactivées automatiquement par Algérie Poste afin de permettre aux titulaires des comptes CCP de profiter de ce moyen de retrait financier durant quatre années au lieu de deux années jusqu’à présent.

L’option du renouvellement de cette carte qui a touché a été abandonnée et remplacée par une solution plus adéquate. Elle consiste en la régénération des cartes arrivées à expiration au lieu de leur remplacement par des nouvelles.

Isma B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
47 queries in 5,252 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5