Baromètre du FCE pour le mois de novembre

mercredi 9 décembre 2009 à 1:50
Source de l'article :

entreprise_886875256.jpgLe moral de ces chefs serait en hausse pour le mois de Novembre qui vient de s’écouler. Et il y a de quoi se réjouir, si on s’en tient au baromètre du forum des chefs d’entreprises qui vient de rendre public l’information. Il y a un changement de tendance après une longue période de baisse par laquelle les chefs d’entreprises ont fait face les mois derniers.

Aujourd’hui les choses semblent rentrer dans l’ordre puisque même l’indice de confiance des chefs d’entreprises (toujours dans la zone négative) est en hausse de 10 points. C’est l’Observatoire d’Information Economique du Forum des Chefs d’entreprise qui est à l’initiative de cette mesure.

Cet instrument, qui n’est pas propre à l’Algérie, prend en compte plusieurs paramètres pour jauger le moral des membres de la corporation: Climat économique général, prix des fournitures et des intrants, prix de vente des biens ou services de l’entreprise, niveau des commandes des clients et celui des stocks de leurs produits.

Mr Saoudi du FCE, à la tête de cet organe du FCE nous confirme «il y a un redressement positif dans le moral des chefs d’entreprises en ce mois de Novembre». «Un écoulement des stocks et une augmentation des ventes des entreprises pourrait en être à l’origine» argue-t-il.

Des perspectives prometteuses pour les mois à venir donc. «Si la hausse se confirme dans les 2, 3 mois à venir, nous pourrons parler d’un reversement dans la tendance habituée à être à la baisse depuis déjà un bon moment» nous a indiqué Mr Saoudi, responsable du baromètre des chefs d’entreprises au FCE. Un autre indice est très attendu à la fin de chaque mois, celui de la confiance des chefs d’entreprises. Et pour cause.

Cet indice se base sur les résultats des entreprises connus et surtout attendus pour l’année à venir. Cela va sans dire qu’un bon indice de confiance présage d’un bon de commande fourni, donc une croissance annoncée. C’est d’ailleurs sur la base des réponses des chefs d’entreprise relatives: aux perspectives de production et au volume des commande que cet indice est mesuré. Mais ce n’est pas tout.

D’après Mr Saoudi, le moral n’est pas spécifiquement lié aux commandes. «Les chefs d’entreprises n’ont pas tous les mêmes choses en tête» a-t-il indiqué. Autrement dit, les situations sociales et privées, propres ou collectives des chefs d’entreprises peuvent largement influer sur leur moral, comme un match de football par exemple.

Et ils sont 220 chefs d’entreprises représentant 560 sociétés, toutes aussi différentes les unes que les autres à participer au sondage pour tenter de donner un aperçu sur le climat des affaires (conjoncture favorable ou défavorable).

Enfin au sujet des paramètres liés à la législation, ils ne seraient d’aucune influence sur ces indices. Les questions de législations ne sont pas prises en compte, et seraient difficilement apprécié sur un questionnaire concret.

A noter que le baromètre sur lequel une équipe studieuse veille tous les jours, est édité chaque mois par le forum des chefs d’entreprise et permet de suivre la tendence et d’en explorer les raisons bonnes ou mauvaises. Il fourni en plus des chiffres, les hypothèses des tendances selon qu’elles soient à la hausse ou à la baisse. Une initiative à applaudir de la part de Mr Saoudi et son équipe.

H.B

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 0,663 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5