Association IQRAA : L’alphabétisation, un combat de longue haleine

mercredi 30 décembre 2009 à 0:56
Source de l'article :

analphabete_294066824 (1).jpgEn dépit d’une baisse du taux d’analphabètes dans notre pays (22,1% en 2008 contre 31,9% en 1998), ce taux est jugé important par les participants à la sixième assemblée générale de l’association algérienne d’alphabétisation Iqraa, organisée hier, à El Biar.

Des efforts considérables ont été consentis par l’Etat pour venir à bout de cette situation qui, au lendemain de l’indépendance, « était catastrophique puisque 80% de la société étaient analphabètes et la rentrée scolaire 1962-1963 était des plus difficiles», dira M. El Hadi Khaldi, ministre de l’Enseignement et de la Formation pressionnels lors de son intervention.

Selon le ministre, l’alphabétisation est un combat que l’ensemble de la société et des institutions doivent mener conjointement.

Dans ce sens, le ministère de l’Enseignement et de la Formation professionnels a mis en place en 2007 le processus «qualification-alphabétisation». C’est une démarche consistant à lutter contre l’analphabétisation du personnel du ministère et des stagiaires poursuivant un cycle de formation. A cette occasion, M. Khaldi a déploré l’inaction des 200.000 associations existantes et agréées par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

De son côté, la ministre déléguée chargée de la Famille et de la Condition féminine, Nouara Djaâfar, tout en saluant le travail mené depuis 1990 (date de création de l’association Iqraa), a souligné la difficulté de baisser davantage le taux des analphabètes dans notre pays.

Cette difficulté est basée sur le taux élevé des femmes analphabètes (29,8% contre 15,5% pour les hommes), maillon déterminant dans la lutte contre ce fléau.

La ministre a, toutefois, appelé à « consentir plus d’efforts » d’autant que « les pouvoirs publics consacrent 50 milliards DA pour la lutte contre l’analphabétisme jusqu’à l’année 2015 ».

La présidente de l’association Iqraa, Mme Aicha Barki, a, pour sa part, réitéré l’engagement de son mouvement dans la lutte contre l’analphabétisme et sa disposition « à de prérogatives plus étendues » afin de réaliser les objectifs tracés dont la mise en exergue du droit à l’éducation et son caractère obligatoire, la lutte contre la déperdition scolaire et l’alphabétisation de la femme et de la jeune fille particulièrement dans les zones rurales.

Depuis sa création, l’association Iqraa a alphabétisé plus de 858.000 personnes dont 750.000 femmes.
Après la présentation des rapports moral et financier, des prix ont été remis à des femmes ayant suivi avec brio les cours de l’association.

Souhila H.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 4,327 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5