Algérie : L’incidence du cancer du larynx est de 4,4%

lundi 14 décembre 2009 à 1:16
Source de l'article :

cancer_152538815.jpgLe larynx, parfois appelé la boîte vocale ou la pomme d’Adam, est la partie du corps qui permet aux humains de produire sons et paroles. Le larynx renferme les cordes vocales (glotte) qui vibrent au passage de l’air.

L’épiglotte est un recouvrement cartilagineux qui se trouve au-dessus du larynx. L’épiglotte protège les voies respiratoires en empêchant la nourriture et la salive de pénétrer dans la trachée, tube qui mène aux poumons.

Le cancer du larynx peut se produire au niveau de la glotte (site de la plupart des cancers du larynx), dans la région supraglottique (partie au-dessus des cordes vocales qui comprend l’épiglotte) ou la région sous-glottique (partie où le larynx rencontre la trachée).

Le cancer du larynx est plus fréquent chez les hommes, les femmes soit en hausse.
Le taux d’incidence du cancer du Larynx en Algérie est de 4,4%, selon les spécialistes en ORL. Sachant que ce taux du cancer du Larynx en Algérie est plus élevé que celui enregistré en Europe qui est de l’ordre de 3%. Sachant que le cancer du Larynx est « étroitement » lié au tabagisme ou à la consommation « excessive » de l’alcool, cette maladie est fréquente chez les hommes âgés entre 45 et 70 ans. Bien que son incidence chez les sujets jeunes et les femmes est en hausse à cause du nombre croissant de fumeuses et le tabagisme passif.Le diagnostic est facile et la sonnette d’alerte peut être tirée lorsque le patient se présente pour une dysphonie chronique (changement de voix), d’une durée de trois semaines, surtout chez un sujet fumeur.

Il peut se faire grâce à l’endoscopie, qui est développée en Algérie, et une biopsie suivie d’un examen histologique.
Alors que dans le cas du diagnostic tardif, la situation se complique pour le patient qui doit accepter le fait qu’il soit atteint d’un cancer et ensuite, la laryngectomie totale.

Le patient sera soumis à la rééducation orthophonique, après la pose de la prothèse phonatoire. Sachant que la prothèse phonatoire pose problèmes, dont le fait qu’elle coûte « très chère » et qu’elle doit être changée chaque six mois.
Alors la prévention reste de mise pour lutter contre cette maladie, arrêtez de fumer tant qu’il est encore temps.

Pages réalisées par Lamia Baïche.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 6,649 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5