Algérie – France : Gérald Darmanin en visite à Alger jusqu’à dimanche

Algérie – France : Gérald Darmanin en visite à Alger jusqu’à dimanche

Accompagné de son épouse, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, se rendra ce vendredi, 16 décembre 2022, en Algérie pour entamer une visite de travail qui s’achèvera dimanche. Quels sont les sujets qu’il abordera avec son homologue Bahim Merad ?

D’après les informations rapportées par le journal français Le figaro, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, arrivera ce vendredi, 16 décembre 2022, à Alger pour entamer une visite de travail qui s’achèvera dimanche.

Lors de cette visite en Algérie, Gérald Darmanin rencontrera son homologue algérien, à savoir le ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire, Brahim Merad. D’ailleurs, les deux parties aborderont “des sujets de coopération en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme et dans le domaine migratoire”, a indiqué la même source.

De visite en Algérie, Darmanin se rendra là où est né son grand-père

Au cours de ce déplacement en Algérie, le ministre français de l’Intérieur se rendra dans le désert, là où est né son grand-père maternel, Moussa Oukid. En effet, et d’après la même source, le grand-père maternel de Gérald Darmanin “est né dans le douar d’Ouled Ghalia et été tirailleur et résistant dans les forces françaises de l’Intérieur (FFI) en 1944”.

“À l’invitation des autorités algériennes, Gérald Darmanin se rendra également avec son épouse dans le désert algérien où est né son grand-père”, a précisé le même journal.

Mineurs algériens aux CRA : que prévoit Darmanin ?

En France, le Gouvernement s’apprête à présenter sa nouvelle loi sur l’immigration. Cette dernière prévoit, entre autres, d’expulser plus de ressortissants étrangers, à l’instar des Algériens, se trouvant en situation irrégulière sur le territoire français, mais aussi de régulariser les travailleurs sans papiers.

D’ailleurs, mardi dernier, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait fait part de sa volonté de mettre fin à l’enfermement des mineurs étrangers dans les centres de rétention administrative (CRA). En effet, Darmanin prévoit d’intégrer l’interdiction de mettre les mineurs étrangers, dans les CRA, en vue de leur expulsion, au texte de la nouvelle loi sur l’immigration.

Évoquant le projet de la loi sur l’immigration sur France info, le ministre français de l’Intérieur avait indiqué que le nouveau texte du Gouvernement aura pour première ambition d’appliquer de façon « plus ferme » les obligations de quitter le territoire français (OQTF). « Nous prévoyons d’expulser les personnes qui ne respectent pas notre droit », avait-il précisé.