Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

L’Algérie n’a conclu aucun accord au sommet Royaume-Uni-Afrique

L’Algérie n’a conclu aucun accord au sommet Royaume-Uni-Afrique

Algérie a participé, hier lundi, à Londres au sommet Royaume-Uni-Afrique où 8,4 milliards de Dollars d’accords ont été conclus entre les entreprises britanniques et les pays africains.

Mais l’Algérie représentée par le nouveau ministre de l’industrie Ferhat Ait Ali, n’a conclu aucun accord, rapporte un communiqué du gouvernement britannique.

Selon la même source, les accords conclus avec des couvrent divers secteurs, notamment les infrastructures, l’énergie, la vente au détail et la technologie.

Ces accords visent à « réaliser des investissements de haute qualité, créer des emplois et stimuler la croissance au Royaume-Uni et en Afrique », précise la même source.

Voici quelques accords conclus :

Bombardier va investir 4,15 milliards de dollars (3 180 millions de livres sterling) en Egypte dans la construction et l’exploitation de 2 lignes de monorail au Caire.

La société britannique Aggreko a conclu un contrat de plus de 104 millions de dollars pour la fourniture d’énergie en Côte d’Ivoire, où NMS Infrastructure investira 290 millions de dollars dans la construction de 6 hôpitaux.

Tullow investira 1,56 milliard de dollars dans la poursuite de la production de pétrole au Kenya, où plus de 218 millions de dollars seront investis par la société Diageo pour améliorer la durabilité des brasseries. Dans ce même pays, Kefi Minerals investit 292,8 millions de dollars dans une nouvelle mine d’or et pour développer des infrastructures locales. Globeleq investira 65,3 millions de dollars pour aider à construire le parc solaire photovoltaïque de Malindi au Kenya.

L’entreprise Contracta Construction UK va moderniser à Kumasi, au Ghana, un hôpital universitaire et un aéroport pour un coût total de plus de 209,5 millions de dollars.