Algérie-Allemagne: une convention pour l’enseignement de l’allemand

mardi 27 novembre 2018 à 22:35
Source de l'article : Radioalgerie.dz

Une convention de coopération a été signée, mardi à Alger, entre le ministère de l’Education nationale, Nouria Benghabrit et l’ambassadrice de la République fédérale d’Allemagne à Alger, Ulrike Maria Knotz, visant à renforcer la coopération bilatérale notamment en matière d’enseignement de la langue allemande.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature de cette convention, la ministre a indiqué que son secteur aspirait au « renforcement de la coopération bilatérale en matière d’enseignement de l’allemand, à travers l’organisation de sessions de formation au profit des formateurs et des élèves, selon la méthodologie appropriée pour apprendre cette langue, outre l’octroi de bourses aux professeurs afin de bénéficier de stages en Allemagne ».

L’ambassadrice d’Allemagne à Alger, qui a rappelé la visite effectuée par la Chancelière allemande, Angela Merkel en Algérie, en septembre dernier, a affirmé, pour sa part, « la détermination de son pays à intensifier la coopération entre les deux parties, notamment dans le domaine de l’enseignement de l’allemand », saluant à cette occasion « l’intérêt exprimé par les élèves pour l’apprentissage de l’allemand et leur souhait de s’ouvrir sur la culture germanique ».

Cette convention a pour objectif d’élargir l’action bilatérale s’inscrivant dans le cadre des « lycées communs » aussi appelés « programme Bosch », a précisé Mme Benghabrit, évoquant une éventuelle augmentation du nombre des lycées communs disponibles actuellement au niveau de 5 wilayas du pays, à savoir: Ouargla, Oran, Constantine, Alger et Annaba.

La première responsable du secteur de l’Education a fait cas, par ailleurs, de la possibilité de renforcer la coopération bilatérale, à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la formation des formateurs en allemand, via la formation à distance, dans le but « de l’optimisation continue du niveau des professeurs qui se traduit sur leurs performances en matière d’enseignement ».

Pour rappel, le nombre des élèves des classes d’allemand a atteint 35.000 apprenants, répartis sur 39 wilayas, encadrés par quelques 700 professeurs, a conclu le communiqué.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,566 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5