Alger : vol “insolite” au palais du gouvernement

Alger : vol “insolite” au palais du gouvernement

Deux jeunes délinquants ont choisi pour leur dernière opération une cible peu commune. Alors que la majorité des voleurs s’en prennent à des citoyens sans défense, les deux protagonistes d’un vol perpétré dernièrement ont décidé de frapper au sein même du palais du gouvernement.

En effet, l’édifice gouvernemental, construit en 1934, a été le théâtre d’une opération de cambriolage cocasse. Il s’agit du vol de plusieurs tubes de cuivre utilisés dans la climatisation. Les deux mis en cause ont fini par tomber entre les mains des services de sécurité.

Flambée des cours du cuivre

Il s’agit du vol de 11 tubes en cuivre utilisés dans le système de climatisation du palais du gouvernement. Les deux mis en cause ont été arrêtés par les éléments de la police de la capitale. Alors que le premier accusé se trouve actuellement en détention provisoire, l’autre a été remis en liberté en attendant la tenue du procès.

C’est le tribunal correctionnel de Sidi M’Hamed qui a annoncé aujourd’hui le report du procès des deux cambrioleurs au 2 décembre prochain. Les deux mis en cause sont poursuivis pour dégradation délibérée de bien d’autrui, mais aussi pour vol et recel d’objets volés.

Le vol du cuivre, loin d’être une particularité algérienne, prend de plus en plus d’ampleur à travers plusieurs pays du monde. Cette “ruée vers le cuivre” dont le palais du gouvernement a fait les frais, s’explique par la flambée des cours mondiaux de ce matériau.

La tonne du cuivre qui valait 800 dollars au début des années 2000 a dépassé les 10.000 dollars en 2021. Cette flambée mondiale n’a pas manqué de provoquer les appétits des petits voleurs, qui n’hésitent pas à s’en prendre à tout ce qui est propriété publique.