Alger : Les retraités de l’ANP marchent à nouveau

Alger : Les retraités de l’ANP marchent à nouveau

Des milliers de retraités, radiés, invalides de l’ANP, issues des différentes wilayas du pays, ont manifesté, hier, à Bentalha dans la wilaya d’Alger, pour revendiquer des droits sociaux et exiger de la tutelle, le ministère de la Défense nationale en l’occurrence, la satisfaction de leurs revendications. 

Les retraités et les radiés de l’Armée nationale populaire, ont tenté de marcher pacifiquement, hier, sur Alger, en direction du siège du ministère de la Défense nationale, afin de protester contre la non-satisfaction de leurs revendications et le non-respect des promesses des autorités.

Au cours de la marche pacifique, les protestataires, ont été empêchés de mener leur action par un important dispositif sécuritaire composé par la gendarmerie et la police, ces derniers ont également procédé a plusieurs arrestations musclées.

Dans une déclaration faite à nos confrères d’El Watan, Aïssa Bouzrara, coordinateur de l’Est et membre de la Coordination nationale des militaires à la retraite, des blessés, des radiés et des ayants droit, a déclaré ” le rassemblement a été réprimé par les forces de l’ordre. Il y a eu plusieurs arrestations parmi les manifestants. Les pratiques de la ‘’nouvelle Algérie’’ sont pires que celles de l’ancien régime ».

Marche nocturne

Les retraités de l’ANP ne semblent pas trouver d’autres moyens d’action pour faire entendre leurs voix et pour faire connaître leurs souffrances à l’opinion publique nationale, en tentant, notamment de marcher la nuit à Ain Naadja.

En effet, environ 5000 membres de la Coordination nationale des militaires à la retraite de l’ANP ont marché en pleine nuit vers la commune de Aïn Naâdja, escortés par les forces de l’ordre.

Les retraités et invalides de l’ANP sont venus, cette fois encore, dénoncer le fait que « les pouvoirs publics n’aient pas pris au sérieux leur plate-forme de revendications.

Pour rappel, En janvier dernier, le ministère de la Défense nationale (MDN) avait rappelé que la majorité des dossiers de retraités de l’ANP, déposés aux Services spécialisés ont été réglés, appelant les manifestants à éviter les différentes voies d’expression anarchique et d’adopter le « canal officiel » représenté par l’Association des retraités de l’ANP.