Alger : la police fait tomber une “influenceuse”

Alger : la police fait tomber une “influenceuse”

Après les arnaques et les escroqueries, place au trafic de drogue. La nouvelle génération des stars du net algérien se retrouve à chaque fois impliqués dans des affaires « louches ».

Pour certains influenceurs, instagrameurs ou « miss » et « mister », tout semble bon pour se faire de l’argent. Aujourd’hui, nous n’allons pas vous parle d’une arnaque sur Instagram, mais d’une affaire de trafic de drogue.

Le pire dans ces affaires, c’est que ces « pseudos influenceuses et influenceurs » suivis. Sur les réseaux sociaux par des centaines de milliers de jeunes algériennes et algériens, dont souvent ce sont des mineurs. Une situation qui pousse à tirer la sonnette d’alarme.

Qui est cette influenceuse arrêtée à Alger ?

Sans surprise, nous parlons de l’instagrameuse Wahida Guerroudj. Considérée comme Miss Heritage Afrique 2019 et experte en mannequinat, la jeune influenceuse est impliquée dans une affaire de trafic de drogue.

Pis encore, sur son compte Instagram, elle comptabilise plus de 700.000 abonné(e)s. Un chiffre et une affaire qui devaient pousser les internautes algériens à réfléchir deux fois avant de clique sur « s’abonner ».

C’est quoi cette affaire de drogue ? En résumé, la jeune instagrameuse Wahida Guerroudj est actuellement en prison. Elle a été arrêtée en début de semaine par les services de sécurité de la wilaya d’Alger. Et ce, suite à une descente dans son domicile.

Lors de la perquisition de la maison de la jeune influenceuse, les services de la sureté d’Alger ont découvert dans son domicile une quantité importante de drogue de type Cocaïne. De grosses sommes d’argents en liquide ont aussi été découverts et saisis.

Arrêtée par les services de sécurité, Wahida Guerroudj a ensuite été transféré vers les locaux des enquêteurs où elle a été entendu par les spécialistes. Elle a ensuite été présentée, en comparution directe, au juge qui a ordonné son placement en détention provisoire.

La jeune influenceuse n’est pas la seule accusée dans cette affaire de trafic de drogue. Son mari, qui ne cesse de paraitre sur les réseaux sociaux de Wahida Guerroudj, est actuellement en fuite. Des recherches ont été lancées par les services concernés.

Pour rappel, un membre de la famille de la jeune instagrameuse avait déjà écopé d’une peine de prison de trois ans pour une affaire de trafic de cocaïne.

Influence des personnalités des réseaux sociaux, quel danger pour les enfants ?

Avec la généralisation des appareils électroniques et l’internet, nos enfants se retrouvent avec un accès illimité à internet. Un danger que malheureusement est souvent ignoré par les parents.

Sur les réseaux sociaux Tiktok ou Instagram, le contenu mis en avant par ces plateformes en Algérie ne cesse de se dégrader. Les pseudo influenceurs prennent quant à eux de plus en plus du terrain, mettant en danger ainsi toute une jeunesse.

Outre les vidéos incitant nos jeunes à danse devant la caméra pour quelques « j’aimes », l’incitation aujourd’hui va jusqu’aux cigarettes électroniques, la chicha, mais encore la drogue. Nous ne parlons bien évidement pas de la jeune influenceuse Wahida Guerroudj qui partageait sur ses comptes que des contenus de beauté.