Alger: La marche de samedi avortée, plusieurs arrestations signalées

Alger: La marche de samedi avortée, plusieurs arrestations signalées

Une série d’arrestations de manifestants a eu lieu à Alger, plus précisément dans le centre de la ville et ses alentours.

En effet, des arrestations à grande échelle ont eu lieu, aujourd’hui, 03 mars 2021, soit le lendemain du 111ème vendredi des marches, durant la manifestation pacifique dans le cadre du Hirak populaire au sein de la capitale algérienne, qui a englobé quelques centaines de personnes durant ce samedi.

Au cœur de la marche, plusieurs slogans et chants populaires se font entendre, scandés haut et fort par les manifestants, de différentes tranches d’âge, présents sur place. Parmi les slogans figure le fameux «  Etat civil non militaire », qui est répété à plusieurs reprises par les hirakistes, ou encore « Vive l’Algérie ».

Le nombre et l’identité de personnes arrêtés demeure jusqu’à présent inconnue. A Bab El Oued, la tension entre les forces de l’ordre et les hirakistes est d’avantage présente. Outre les arrestations en grand nombre, plusieurs manifestants se sont mêlés au milieu des arrestations dans le but de limiter ces dernières.


 

Le 111ème Hirak d’Alger

Les manifestants de la ville d’Alger ont encore fait parler d’eux, lors de ce 111ème vendredi du Hirak. Les rues de la capitale algérienne ont été le témoin d’une grande mobilisation populaire, à l’occasion de la 111ème semaine du Hirak. A travers ces marches pacifiques, la population algéroise fait part de la situation critique sur la totalité du territoire national ainsi que de son ras-le-bol.

A travers des chants, les hirakistes martèlent le pouvoir politique algérien, et font ainsi part de leurs revendications, qui demeurent similaires depuis le début des manifestations populaires, soit depuis le 22 février 2021. Le principal slogan, « Etat civil non militaire », se fait entendre à travers les rues de la capitale. En effet, une des principales revendications des manifestants algériens est l’instauration d’un Etat civil, régie par une démocratie digne de ce nom. Outre ce dernier, le slogan «  Les généraux, à la poubelle » se fait également entendre à travers les rues d’Alger.