Alger centre « noire de monde » pour ce 31e vendredi

31eme vendredi de révolution pacifique pour le peuple qui est descendu une nouvelle fois par centaines de milliers dans les rues d’Alger pour réclamer le depart de Bensalah et Gaid Salah.

La foule, des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux, s’est densifiée au fil des heures, tous sortis pour rejeter la présidentielle du 12 décembre prochain.