Air Algérie s’explique et appelle les grévistes «à la raison» !

samedi 17 novembre 2018 à 13:26
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Air Algérie appelle les agents et techniciens de la maintenance en arrêt de travail «à la raison» et à répondre à l’initiative du dialogue lancée par l’entreprise.

Par ailleurs, la compagnie aérienne assure n’avoir enregistré aucune perturbation de vols et que les avions répondent aux normes en matière de maintenance et contrôle technique. «Aucun avion ne décolle s’il n’est pas traité» assurent les responsables de la compagnie.
Salima Akkouche – Alger (Le Soir) – La compagnie nationale aérienne s’est expliquée jeudi, lors d’une conférence de presse, sur le mouvement de grève des agents et des techniciens de la maintenance.
Mohamed Charef, conseiller du P-dg d’Air Algérie a rappelé qu’une partie du personnel de la maintenance ont observé dimanche dernier un arrêt de travail, «illégal et sauvage», et que la compagnie a tenté de raisonner ces travailleurs» pendant trois jours en vain. Suite à quoi, l’entreprise, dit-il, a pris des mesures dans un cadre légal et réglementaire envers les employés ayant refusé de rejoindre leurs postes de travail. L’intervenant a souligné que tous les problèmes posés par les travailleurs et les syndicats ont été pris en charge. Certains, dit-il, ont été résolus et d’autres sont en cours de résolution. Toujours dans le récit de ce mouvement, M. Charef a indiqué que la compagnie a ouvert un dialogue avec ces travailleurs depuis mercredi. «Les non-grévistes tentent de raisonner leurs collègues, le dialogue est très difficile mais nous espérons que ces gens-là finiront par revenir à la raison», a souligné le conférencier.
Le dialogue n’ayant pas donné de résultat avec les grévistes,
M. Charef a indiqué que la compagnie a pris la mesure de suspendre 17 grévistes, 13 sur Alger et 3 sur Oran, pour refus de travail. D’ailleurs, selon lui, il ne s’agit pas de grévistes mais de personnes qui sont en arrêt de travail. Ce dernier assure que l’exploitation en ligne n’a connu aucune perturbation. Cependant, la base de la maintenance connaît quelques perturbations. Néanmoins, rassure-t-il, «aucun avion ne décolle s’il n’assure pas les conditions de vol et s’il n’est pas traité selon la réglementation nationale et internationale et que tous les contrôles sont faits». D’ailleurs, M. Charef dit «qu’il défie quiconque dire qu’il y a un avion qui décolle sans répondre aux conditions de vol, qui sont d’ailleurs draconiennes». Saïd Boulaoued, divisionnaire responsable de la maintenance, a expliqué qu’il y a quatre équipes de 25 mécaniciens chacune. C’est pourquoi le mouvement de grève n’a pas eu d’impact sur les vols.
Les conférenciers ont expliqué que la compagnie compte 1 256 agents de la maintenance. Il y a 627 mécaniciens et ingénieurs dont 70 sont en grève. Il y a 81 techniciens dans les escales, c’est eux qui sont en arrêt.
576 mécaniciens et ingénieurs sont répartis pour l’entretien en ligne. 70% d’entre eux, dit-on, sont en activité.
S. A.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,629 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5