Agriculture et transport aérien : nouvelles instructions de Tebboune

Agriculture et transport aérien : nouvelles instructions de Tebboune

Le président Abdelmadjid Tebboune a présidé, ce dimanche 30 janvier 2022, une réunion du Conseil des Ministres. La rencontre d’aujourd’hui a été consacrée à l’examen de plusieurs dossiers, dont celui du transport aérien.

Lors de la réunion, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a donné plusieurs instructions ; relatives au secteur de l’agriculture ainsi qu’au dossier de la facilitation des investissements privés dans le secteur de l’aérien et du maritime.

Transports maritime et aérien : Tebboune insiste sur l’accélération du dossier

Dans le secteur des transports, le président Tebboune a émis une série d’instructions qui concernent plusieurs dossiers, dont le projet du Tramway de Sétif qui va être évalué dans les semaines à venir.

Toujours dans le même dossier, le chef de l’Etat a insisté sur l’accélération de l’ouverture de l’investissement dans les secteurs des transports maritime et aérien et la facilitation des investissements privés.

D’un autre côté, il a ordonné l’exploitation optimale et immédiate de tous les ports nationaux et ne pas se concentrer sur le port d’Alger qui enregistre 64,5% de l’ensemble de l’activité portuaire dans le pays en matière de fret maritime alors que le bilan des ports de Ténès, Mostaganem et Djen Djen oscille entre 0 et 11%.

Tebboune veut une nouvelle usine de production de lait à Alger

Évoquant le dossier du secteur de l’agriculture, notamment celui de la production nationale ; le président Tebboune a souligné que la production agricole était un “enjeu crucial pour la nation” et une question de “dignité nationale”. Pour relancer la production nationale, le chef de l’État a donné une série d’instructions aux responsables du secteur.

En effet, le président Tebboune a ordonné le lancement immédiat de la réalisation d’une nouvelle usine de production de lait à Alger, avec une capacité de production de pas moins d’un million de litres/jour. Il a aussi ordonné le renforcement de la production des viandes rouges en adéquation avec les aides accordées par l’Etat.

D’autres instructions : Multiplier la production céréalière en réorientant les efforts dans le secteur agricole, notamment dans le Sud ; Repenser les ressources humaines et changer les mentalités dans le secteur pour pouvoir réaliser la sécurité alimentaire ; Exploiter de façon optimale les superficies agricoles en vue d’augmenter le rendement ; Encourager les professionnels à utiliser les méthodes modernes et à recourir aux technologies de pointe utilisées dans les pays développés.

Il s’agit également de : La valorisation des initiatives et récompenser la réussite dans le secteur agricole ; Le renforcement des moyens de contrôle aérien et acquérir des drones en vue d’évaluer avec précision les capacités agricoles ; Encouragement de la recherche scientifique dans le domaine agricole ; Développement de la production de l’arganier dans les zones sud-ouest et les Hauts plateaux ouest et créer un centre national pour le développement de sa culture.