Agriculture: améliorer la production pour s’offrir plus d’opportunités à l’international

samedi 20 octobre 2018 à 18:38
Source de l'article : Www.aps.dz

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a insisté, samedi à Tiaret, sur l’accroissement et l’amélioration de la production agricole pour s’offrir de nouvelles opportunités dans les marchés mondiaux.

A l’ouverture d’une journée d’étude nationale sur la filière céréaliculture, le ministre a mis l’accent sur davantage d’efforts pour développer le secteur agricole, notamment la céréaliculture, pour soutenir l’économie nationale et contribuer à la concrétisation du programme du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.

Abdelkader Bouazgui a soulgné que la sécurité alimentaire est un des objectifs de la stratégie visant à augmenter la production à travers l’extension des superficies agricoles, la diversification des produits, l’activation des exportations et la maîtrise des fluctuations du marché.

La restructuration des filières stratégiques pour jouer leur rôle permettra d’atteindre les objectifs escomptés contenus dans le message du président de la République à l’occasion des assises nationales sur l’agriculture tenues en avril 2018, où il avait insisté sur la coopération de toutes les parties pour faire bénéficier la société des efforts des agriculteurs, a affirmé le ministre.

La structuration des filières agricoles, à travers la création de 14 conseils nationaux interprofessionnels basés sur le dialogue et la concertation entre opérateurs économiques et acteurs du domaine agricole, vise notamment à trouver des solutions aux préoccupations des agriculteurs pour réaliser de meilleurs résultats qui se traduisent par l’approvisionnement des marchés en divers produits et l’exportation de l’excédent vers les marchés mondiaux, a-t-il ajouté.

Abdelkader Bouazghi a situé, lors de cette rencontre organisée par le Conseil national interprofessionnel de céréaliculture, l’importance de cette filière agricole et son poids économique, rappelant les emplois créés par les programmes d’extension de la céréaliculture, l’irrigation, la meilleure exploitation du machinisme et la réduction des terres en jachère utilisées pour la culture de légumineuses et de fourrages.

La valeur de production céréalière à la saison agricole 2018 a atteint l’équivalent de 220 milliards DA contre 135 milliards DA la saison précédente dont celle du blé dur (140 milliards DA), a fait savoir M. Bouazgui, signalant que les exploitations de céréales couvrent dans le pays une superficie de 5,3 millions d’hectares générant 600.000 emplois, nonobstant les entreprises activant dans la transformation.

Le ministre a indiqué, au passage, que l’Etat mobilise des fonds considérables pour soutenir les filières stratégiques, rappelant l’ouverture de guichets uniques à travers 42 coopératives de céréales et légumes secs (CCLS) au niveau national cette saison et la  fourniture de 3 millions de quintaux de semences, d’une quantité similaire d’engrais et la création d’un comité de préparation, de suivi et d’évaluation de la campagne de céréaliculture au niveau du ministère qui communique en permanence avec les comités de wilayas, en plus de la poursuite du financement de la campagne par les crédits Rfig et Ettahadi.

La wilaya de Tiaret aspire à se classer à la première place sur le plan national en matière de production céréalière avec l’équivalent de 8,5 millions de qx, soit 10 % de la production nationale, et à la deuxième place au niveau national en production de viandes avec 293.000 qx, a souligné Abdelkader Bouazgui, déclarant que Tiaret est un pôle important de culture de légumes secs, de maraîchers, en plus de l’élevage équin.

Le ministre de l’agriculture poursuit sa visite, de deux jours, dans la wilaya de Tiaret où il devra présider samedi soir à la ferme pilote « Si Abdelkrim », dans la commune de Sebaine, le lancement de la campagne labours-semailles et inspecter l’institut national d’amélioration des semences de pomme de terre dans la même commune et un nombre  d’exploitations agricoles et de structures de stockage.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,209 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5