Afghanistan : L'armée américaine promet d'épargner les civils

mercredi 3 juin 2009 à 13:13
Source de l'article :

h_9_ill_1190419_afghanistan-farah.jpg

Le prochain commandant des forces américaines et alliées en Afghanistan, le général Stanley McChrystal, s’est engagé, mardi 2 juin, à faire le maximum pour épargner les civils au cours des combats contre les talibans, tout en avertissant que la victoire serait difficile.

Il a assuré que sa priorité serait de limiter le nombre de victimes parmi la population, après la bavure de l’armée américaine qui a tué 97 civils, selon le gouvernement afghan, lors de raids aériens début mai dans l’ouest du pays.

Selon le New York Times, citant un responsable militaire américain chargé de l’enquête, les appareils américains n’auraient pas respecté les règles d’engagement impliquant de vérifier visuellement la cible avant de l’attaquer.

Le général McChrystal, désigné le mois dernier par le président Barack Obama pour commander les troupes américaines en remplacement du général David McKiernan, était entendu par le Sénat, qui doit approuver sa nomination.

« Si l’on attise la colère des gens en combattant les rebelles, la victoire sera creuse et ne durera pas », a-t-il averti. « Notre disposition à agir en réduisant au maximum les victimes civiles et les dégâts, même si cela complique notre tâche, est essentielle à notre crédibilité », a-t-il dit.

Le général a ajouté que le nombre de victimes allait croître dans les rangs de l’armée américaine à mesure que les 21 000 soldats supplémentaires envoyés par le président Obama se déploient sur le terrain, particulièrement dans le Sud où sont réfugiés les talibans.

« La réussite ne sera ni rapide ni facile. Le nombre des victimes risque d’augmenter. Nous ferons des erreurs », a-t-il déclaré à la commission de la défense du Sénat.

A propos de l’Irak, où il a dirigé les forces spéciales de l’armée américaine entre 2003 et 2006, le général McChrystal a déclaré qu’il n’était pas à l’aise avec les techniques d’interrogation autorisées par l’administration Bush envers des prisonniers.

Il a promis de « faire appliquer strictement les normes les plus élevées en matière de traitement des détenus, conformément au droit américain et international ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 8,140 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5