Affaire Lotfi Nezzar : le verdict est tombé au tribunal Sidi M’hamed

Affaire Lotfi Nezzar : le verdict est tombé au tribunal Sidi M’hamed

Nouveau rebondissement dans l’affaire du fils du général à la retraite Khaled Nezzar, qui a fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, où il risquait jusqu’à six ans de prison. En effet, Lotfi Nezzar a été innocenté aujourd’hui, par le tribunal de Sidi M’Hamed, dans “l’affaire de la Porsche Mercan”.

Pour rappel, le fils du général à la retraite est rentré en Algérie et s’est présenté jeudi 21 octobre dernier, devant le tribunal de Sidi M’Hamed. Lotfi Nezzar a vidé le mandat d’arrêt international lancé contre lui, tout comme l’avait fait son père.

Aujourd’hui, le 04 novembre 2021, au tribunal de Sidi M’Hamed, le verdict est tombé. Lotfi Nezzar a été innocenté dans l’affaire de la Porshe Mercan, il était accusé de vouloir transférer la voiture illégalement à Marseille.

Lotfi Nezzar : «Je paie jusqu’à maintenant les impôts»

Lors de son passage au tribunal de Sidi M’Hamed, l’accusé a rejeté toutes les accusations retenues contre lui et assuré que la Porsche Mercan a été achetée pour 1 milliard 900 millions de centimes en 2019 d’Espagne. Le mis en cause explique qu’il s’agit de la propriété de la société SLC dont il est le gérant. La propriété du véhicule a été ensuite transférée à son épouse.

Questionné sur les raisons du transfert de la propriété d’une voiture qui coute près de deux milliards de centimes à son épouse, Lotfi Nezzar a simplement répondu que c’était parce qu’elle l’avait demandé. En effet, Lotfi Nezzar a répondu au juge du tribunal de Sidi M’hamed que «c’est à sa demande que j’ai enregistré le véhicule à son nom».

Le gérant de SLC a également déclaré que sa société n’a pas été dissoute. Il affirme que c’est son activité qui a été gelée. «Je paie jusqu’à maintenant les impôts», a confié l’accusé qui a été innocenté aujourd’hui par le tribunal de Sidi M’Hamed.

Il est à noter que Lotfi Nezzar fut condamné à six ans de prison ferme et d’une amende de 6 millions DA, par le tribunal de Sidi M’Hamed qui a lancé un mandat d’arrêt international contre lui pour blanchiment d’argent, faux et usage de faux.

Cela c’est passé suite à l’arrestation du directeur des moyens généraux de la société SLC à bord de ladite Porsche Marcan sur le navire Tariq Ibn Ziad au port d’Alger. Le directeur de la société détenue par Lotfi Nezzar était en partance vers Marseille.