Affaire JS Kabylie : nouveau coup dur pour Mellal

Affaire JS Kabylie : nouveau coup dur pour Mellal

Chérif Mellal et  Yazid Yarichéne, les noms de deux protagonistes dans une série de conflit appelée “la présidence de la JSK” dont le pilote a commencé en mars dernier. Moult épisodes d’une chaise qui se divisait et qui oscillait entre deux personnes. Plusieurs jugements, déclarations et plot-twist plus tard, la “season finale” est enfin là.

Le verdict de cette affaire est enfin tombé, la décision de justice a été rendue hier, une affaire qui restera sans doute gravé dans l’histoire du club de football de la jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Le tribunal de la wilaya de Tizi Ouzou a donc tranché, Yazid Yarichène est le nouveau président des Canaris. Suite à quoi, Chérif Mellal devra quitter le siège de la JSK avec ses compagnons, ainsi, reconnaissant la fin de ses trois ans de règne.

L’administration Mellal devra faire preuve de collaboration et de coopération, et ce, en délivrant les documents nécessaires au nouveau responsable.

Un “je ne pars pas, moi non plus !”

Depuis plusieurs mois, nous avons assisté à un conflit de mal en pis entre l’ancien dirigeant de la JSK Chérif Mellal et le président entrant Yazid Yarichène. Une affaire qui a créé un climat de tension et de problèmes pour le club le plus titré en Algérie, même si le président sortant Mellal, prétendait que tout se passait normalement au sein du club.

Cette fois-ci, par la décision de justice, Mellal passe le flambeau à Yarichène, contre son gré, sans pouvoir s’en défendre, compte tenu de sa résistance et son long refus d’abdiquer.