Affaire Future Gate : mandat de dépôt contre Rifka, Lezoul et Stanley

Affaire Future Gate : mandat de dépôt contre Rifka, Lezoul et Stanley

L’affaire des étudiants Algériens arnaqués par une agence d’études à l’étranger fait encore parler d’elle ce 20 janvier 2022. Après avoir défrayé la chronique avec des aveux télévisés des mis en cause, mais aussi avec l’accusation de “fuite” portée contre la célèbre influenceuse Numidia Lezoul, voilà que le juge d’instruction décide de passer à l’action.

Pas moins de 11 personnes ont été placées aujourd’hui sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de Dar el Beida (Alger)  dans le cadre de cette scandaleuse affaire dont les victimes sont des étudiants algériens qui voulaient poursuivre leurs études à l’étranger à tout prix. Finalement, ils se sont fait arnaquer tandis que des sommes colossales ont été empochées par certains influenceurs.

Les influenceurs écroués

Parmi les mis en cause placés sous mandat de dépôt, dans le cadre de cette affaire, il y a trois célèbres influenceurs. Il s’agit de Rifka, de son vrai nom Farouk Boudjemline, Numidia Lezoul et Stanley. La jeune influenceuse Ines Abdelli quant à elle, mineure, a été placée sous contrôle judiciaire.

Outre les influenceurs, d’autres mis en cause ont été écroués aujourd’hui, notamment le gérant de la société Future Gate, perçu comme la tête pensante de cette affaire d’escroquerie qui éclabousse la réputation des plus célèbres influenceurs algériens.

Les mis en cause font face à de lourds chefs d’inculpations, à l’instar de “formation d’une association de malfaiteurs” “escroquerie”, mais aussi “traite d’êtres humains” et “violation de la législation relative aux mouvements de fonds vers et depuis l’étranger”.