Affaire de la “sextape” : le verdict est tombé pour Benzema

Affaire de la “sextape” : le verdict est tombé pour Benzema

Reconnu coupable dans une affaire de chantage à une vidéo intime envers Mathieu Valbuena, datant de 2015, le tribunal correctionnel de Versailles, en France, a rendu le verdict de l’international français Karim Benzema, ce mercredi 24 novembre 2021.

En effet, ledit tribunal a reconnu la star française coupable dans l’affaire dite de la sextape. Ce dernier est accusé de “complicité de tentative de chantage” sur son coéquipier de l’époque, Mathieu Valbuena.

Les faits de l’histoire remontent en 2015, quand le joueur des Bleus était suspecté d’avoir fait pression sur son ancien coéquipier en question. L’accusé avait obligé Valbuena pour qu’il paie, en échange de la non-diffusion d’une vidéo intime.

Après de nombreuses années d’attente, le procès s’est enfin ouvert en octobre dernier à Versailles. Karim Benzema est accusé d’être impliqué dans cette affaire, avec quatre autres individus. Cependant, l’attaquant a toujours nié les faits qui lui ont été reprochés, ainsi que son implication dans cette affaire.

1 an de prison avec sursis, assortie d’une amende de 75 000 euros

Comme attendu, les juges rendent leur verdict aujourd’hui, mercredi 24 novembre, et déclarent Karim Benzema coupable, tout en le condamnant à une peine de 12 mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 75 000 euros.

Selon les médias français, les avocats de l’attaquant du Real Madrid annoncent qu’il allait faire appel. ” L’appel s’impose car Benzema n’a rien à se reprocher et il sera innocenté “, affirme l’un de ses avocats.

Par ailleurs, il est utile d’indiquer que ce jugement n’empêchera en aucun cas le footballeur de jouer dans l’équipe de France. C’est ce que confirme le président de la Fédération française de football, en expliquant que ” l’attaquant de 33 ans ne serait pas exclu de la sélection en cas de sanction judiciaire “.