Aéroport international houari-Boumediene d'Alger ,Près de 4,5 millions de passagers accueillis en 2011

samedi 24 décembre 2011 à 21:26
Source de l'article :

857-aeroport-alger.jpgL’aéroport international Houari-Boumediene a enregistré le transit de près de 4,5 millions de passagers entre le 1er janvier et le 24 décembre 2011, a annoncé hier à l’APS le président-directeur général de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache.

«4,480 millions de passagers ont transité depuis le début de l’année à ce jour par l’aéroport international d’Alger, ce qui est un très bon niveau», se félicite M. Allache.

La société compte, selon lui, terminer cette année avec un niveau oscillant entre 4,7 et 4,8 millions de voyageurs alors que l’aéroport peut accueillir jusqu’à près 12 millions passagers par an. L’infrastructure tourne ainsi au tiers de ses capacités réelles. L’exploitation de celles-ci s’améliore cependant d’un exercice à un autre.

En effet, confirme M. Allache, le trafic des passagers connaît depuis 2006 une progression globale annuelle de l’ordre de 8%. L’activité s’est nettement développée sur les lignes internationales au moment où les lignes domestiques ont connu, au cours des deux dernières années, une baisse du trafic de l’ordre de 20%.

La baisse d’activité sur les lignes internes a été causée notamment par la mise en service de plusieurs tranches de l’autoroute Est-Ouest et le développement du transport ferroviaire, explique-t-il. «Nous avions un problème de baisse du nombre de passagers sur les lignes domestiques et nous sommes en train de rattraper ce manque», dit le P-DG.

L’aéroport abrite actuellement 18 compagnies aériennes étrangères et deux nationales (Air Algérie et Tassili Airlines). Il est composé d’une aérogare pour les vols internationaux, inaugurée le 5 juillet 2006, d’une aérogare pour les vols intérieurs, et d’une troisième destinée aux vols charters. L’infrastructure est gérée par la SGSIA

en partenariat avec les Aéroports de Paris (ADP). S’exprimant sur cette coopération, M. Allache estime que le contrat de gestion signé en 2006 entre les deux entreprises a permis d’atteindre un «niveau considérable» d’échange d’expérience» et un «renforcement du professionnalisme» des personnels de l’aéroport.

Ce contrat qui vise la performance et le transfert de savoir-faire au profit de la partie algérienne a été renouvelé en 2010 pour une durée de quatre ans (jusqu’en 2014).

«Nous sommes en train de procéder à la professionnalisation de nos personnels dans le cadre de ce contrat, mais aussi en faisant appel aux compétences nationales», souligne-t-il. S’agissant des projets, le premier responsable de la société révèle que des études de réalisation d’une nouvelle aérogare internationale à Alger, d’une capacité de plus de 10 millions de passagers par an, seront lancées dès janvier 2012.

De plus, il fait état de négociations en cours entre la SGSIA et la wilaya d’Alger afin de dégager un terrain à la réalisation des dépôts pour le fret.

M. Allache indique que le volume du fret «ne dépasse pas actuellement les 2000 tonnes/an, en raison notamment de l’exiguïté des espaces de stockage situés à l’aéroport d’Alger».

D. C.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
64 queries in 0,095 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5