Accusé de vol lors d’une marche anti-élections: un activiste condamné à un an de prison ferme à Constantine

Suivez-nous sur Viber et Google News

Arrêté jeudi dernier lors d’une marche organisée pour contrecarrer un rassemblement en soutien au scrutin du 12 décembre,  l’activiste Azeddine Brahimi, accusé de vol, a été condamné à un an de prison ferme, annonce le CNLD sur Facebook.

« L’activiste Azeddine Brahimi est accusé de vol par les services de police alors que l’étudiante victime a signé un PV dans le même commissariat Saint John et a nié les accusations qui lui sont déférées », informe le CNLD.

   « Si tout le monde a été libéré après avoir signé des PV ,et ce grâce à la mobilisation des étudiants et citoyens qui ont tenu un sit in devant le commissariat à partir de 16 heures, il reste toujours un activiste de Constantine, Azeddine Brahimi, toujours maintenu en garde à vue au commissariat 10 ème « Saint John ». La police veut lui coller l’accusation de vol d’une étudiante, alors que cette dernière (l’étudiante) a tout nié dans un PV signé au même commissariat », précise la même source .