A propos des photos d’identité, Ould Kablia souligne qu’il n’a jamais été demandé à la femme d’ôter son voile

A propos des photos d’identité, Ould Kablia souligne qu’il n’a jamais été demandé à la femme d’ôter son voile

daho-ould-kablia.jpgM. Ould Kablia qui répondait lors d’une session plénière à une question orale d’un membre de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur « l’obligation » par certaines daïras à la femme d’ »oter son foulard » pour la prise de la photo accompagnant les documents d’identité, a souligné qu »il n’a jamais été demandé à la femme d’ôter son voile ». Il a rappelé à cet effet qu’un modèle de la photo d’identité pour la femme qui porte le foulard avait déjà été présenté et qui laisse apparaître entièrement le visage y compris les yeux et la bouche (…) et sans exiger de la femme de découvrir les oreilles ou les cheveux ».

M. Ould Kablia a en outre indiqué que cette question avait été posée auparavant et que des mesures avaient été prises rappelant « l’arrêté interministériel N.139 en date du 11 décembre 1990 relatif à la délivrance du passeport et de la carte d’identité nationale et l’arrêté N.26 du 3 septembre 2000 amendant et complétant ledit arrêté notamment l’article 3 relatif à l’obligation de fournir trois photos d’identité (…) laissant apparaître les sourcils, les yeux, le nez et la bouche ».

Les services du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales avaient fourni des instructions concernant l’application de cet arrêté interministériel, a encore rappelé le ministre. Il a souligné à l’occasion la nécessité de « s’adapter » aux normes mondiales relatives aux services des douanes et de l’immigration notamment les « nouvelles règles » de l’Organisation internationale de l’aviation civile (…) adoptant le contrôle magnétique des documents de voyage.