À Cholet, les drapeaux français remplacés par ceux de l’Algérie et de la Palestine

À Cholet, les drapeaux français remplacés par ceux de l’Algérie et de la Palestine

La région de Cholet, en France, a, récemment, enregistré un acte insolite et qui a été dénoncé par le maire de la ville, en l’occurrence Gilles Bourdouleix. Les drapeaux français qui flottaient sur le parvis de la mairie ont été remplacés. Les faits remontent à la nuit du jeudi au vendredi 13 octobre dernier.

Visiblement, cette plaisanterie n’a pas fait rire grand monde à Cholet. Des individus ont décidé de remplacer le drapeau français et le blason de la ville par des drapeaux algériens et palestiniens.

Les drapeaux français de la mairie de Cholet remplacés pendant la nuit par des drapeaux algériens et palestiniens

Un acte qui n’est pas passé inaperçu et n’a pas plu aux Français. En effet, dans un communiqué publié suite à ces événements, le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, dénonce “des faits inadmissibles”, en faisant référence au remplacement des drapeaux de l’Algérie et de la Palestine au niveau de l’esplanade de l’hôtel de la ville et l’hôtel d’agglomération.

Par ailleurs, dans son communiqué, il accuse les auteurs de cet acte de “souiller les symboles de la République”, avant d’ajouter “je tiens à rappeler que nous sommes en France, un pays avec des valeurs et une culture”. “Notre pays doit faire attention” a-t-il poursuivi.

Selon la presse française, une enquête a été ouverte et un signalement a été effectué à la police. Qui va s’occuper désormais de ce dossier en s’appuyant sur les images de vidéosurveillance. Et tenter de retrouver les auteurs de ce fait.

La France interdit toute manifestation en faveur de la Palestine

Jeudi dernier, le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé que la France interdit les manifestations pro-palestiniennes. Et ce, dans la mesure où ces manifestations sont susceptibles ” de générer des troubles à l’ordre public”.

Par ailleurs, Darmanin indique que l’organisation de ces “manifestations interdites” doit donner lieu à des interpellations en France. En plus de ces interdictions, il a ordonné aux préfets l’application de consignes strictes pour renforcer la sécurité dans les lieux fréquentés par les juifs.


| À LIRE AUSSI :

>> Darmamin ordonne l’interdiction des manifestations pro-palestiniennes et l’interpellation des organisateurs
>> France : Karim Zéribi défend la Palestine sur TPMP, Cyril Hanouna agacé le recadre