9 ans après la chute du clan Ben Ali, la Tunisie n’a toujours pas récupérer les fonds détournés

Neuf ans après la chute de l’ancien Président de la République tunisienne Zine el-Abidine Ben Ali, la Tunisie n’a toujours pas récupérer les fonds détournés par son clan.

Les milliards détournés par Ben Ali qui est mort le 19 septembre en exil en Arabie saoudite, et ses proches pendants les 23 ans de règne n’ont toujours pas été récupérés par la Tunisie.

La Tunisie n’a quasiment rien récupéré des fortunes situées à l’étranger. Des commissions rogatoires ont été adressées à 37 pays. Mais la plupart, notamment les pays du Golfe, se sont montrés peu enclins à collaborer.

A part le Liban qui a rendu, en avril 2013, à la Tunisie 26 millions d’euros amassés sur un compte bancaire au nom de Leila Trabelsi, épouse de Ben Ali.

Maintenant on se demande si l’Algérie pourra récupérer les sommes d’argent astronomiques détournées par le clan Bouteflika.

Pour rappel, lors d’une entrevue avec la presse nationale le 22 janvier, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a fait savoir qu’il attend « le feu vert » de la justice algérienne pour récupérer les fonds détournés car, selon lui, la justice qui n’a pas encore statué sur les dossiers ni sur les montants pillés.