8es de finale de la Coupe d’Algérie : L’USMH veut jouer au 20-Août ou à Tchaker

8es de finale de la Coupe d’Algérie : L’USMH veut jouer au 20-Août ou à Tchaker

article-33128-usmh-mca.jpgLe tirage au sort des 8es de finale de la Coupe d’Algérie n’a pas souri à l’USMH qui est tombée sur l’USMA. Un gros morceau dont se serait passé volontiers le club banlieusard qui, même s’il ne le dit pas ouvertement, nourrit quelques espoirs d’aller au-delà de ce tour.

Bon, il est vrai que tirer l’USMA ne veut pas dire forcément l’élimination, dès lors que les deux clubs algérois partent à chances égales, mais il n’en demeure pas moins que la direction de l’USMH s’est mise à réfléchir à la façon d’optimiser les chances de l’équipe de passer l’écueil usmiste. Ainsi, si l’on a fait la fine bouche après le tirage de l’USMA, les dirigeants banlieusards n’ont pas tardé à se manifester, en exerçant une pression en règle pour délocaliser le match du 5-Juillet.

Laïb met la pression

En effet, Mohamed Laïb a émis ouvertement des réserves sur la qualité de la pelouse du 5-Juillet. Il est vrai que cela reste un vœu, mais la direction de l’USMH va sans doute faire le forcing pour que le match ne se joue pas au 5-Juillet. Officiellement, c’est la qualité de la pelouse qui est remise en question, d’autant que – argument valable – le MCA accueillera l’US Aïn El Beïda dans la même enceinte. Mais en réalité, le 5-Juillet n’a jamais porté chance à l’USMH. D’où le forcing que devra exercer Laïb pour faire jouer le match loin du complexe olympique.

Laïb propose le 20-Août ou Tchaker

L’USMH, par la voix de son président Mohamed Laïb, espère délocaliser le match au 20-Août-55 ou à Mustapha-Tchaker de Blida. L’argument avancé par le président harrachi tient la route : «La pelouse de Tchaker est de bien meilleure qualité», a-t-il fait savoir. Ce qui est vrai dans l’absolu. Ajoutez-y le fait que le MCA recevra Aïn El Beïda, la veille au 5-Juillet, ce qui devrait détériorer davantage l’état de la pelouse.

Laïb : «Le match devrait être programmé loin du 5-Juillet»

Sur le principe, Mohamed Laïb, le président de l’USMH, est optimiste quant aux chances de son équipe de se qualifier aux quarts de finale. «Nous partons à chances égales. Nous avons la qualité et l’ambition d’aller chercher cette qualification», a fait savoir le président harrachi qui estime néanmoins qu’une «telle affiche devrait être programmée sur une pelouse en bon état. Le 20-Août et Tchaker peuvent bien faire l’affaire», a précisé Laïb. Pas sûr que les Haddad l’entendront de cette oreille.

—————-

La JSS au menu d’aujourd’hui

L’USMH clôturera aujourd’hui son stage de Cherchell, qui a débuté la semaine dernière, par une dernière opposition. Au menu des Harrachis, la JS Saoura, un adversaire dont ils ne gardent pas forcément un bon souvenir, compte tenu de ce qui s’est passé lors de la rencontre de championnat à Béchar. Boualem Charef en profitera sans  doute pour juger le niveau de préparation de son équipe qui a choisi de rester au pays, comme à chaque trêve, contrairement à beaucoup d’équipes des Ligues 1 et 2.

El Amali et Belkraoui blessés

Petites alertes ! Deux joueurs, des titulaires de surcroît, ont été contraints de stopper l’entraînement d’hier soir, pour cause de blessure. El Amali a reçu un coup à la cuisse, tandis que Belkraoui a ressenti de vives douleurs aux adducteurs au cours d’un exercice. Les deux joueurs ne sont pas allés au bout de la séance, sans doute pour ne pas compliquer davantage leur état de santé. El Amali est allé passer une échographie pour connaître avec exactitude la nature de sa blessure, alors que Belkraoui s’est contenté de soins.

El Amali a passé une échographie à Hadjout

Inquiet sur son état de santé, le staff médical a préféré faire passer quelques examens approfondis à Al Amali, afin d’en savoir plus sur la nature de sa blessure. C’est ainsi que l’attaquant a passé une échographie hier soir à Hadjout. Les médecins du club n’ont pas encore communiqué les résultats des tests.

Ismaili et Zouikri non retenus

A l’essai depuis une semaine à l’USMH, l’émigré Adam Ismaili n’a finalement pas été retenu. Ce n’est pas qu’il n’est pas bon, loin s’en faut, mais Boualem Charef lui a expliqué honnêtement qu’il disposait déjà de pas moins de quatre joueurs évoluant dans le même poste que lui. Zouikri, l’autre joueur mis à l’essai, n’a pas été retenu pour insuffisance technique. L’entraîneur harrachi n’a pas été convaincu par son rendement.

Djarbou file au WAT

Chassé-croisé ! L’arrivée du défenseur central Bekechacha en provenance du WAT a coïncidé avec le départ de Hakim Djarbou qui prend le chemin inverse. Le milieu de terrain s’est entendu avec le WAT et a fait savoir qu’il quittait l’USMH. Seulement voilà, son transfert risque d’être compliqué, dès lors que Laïb lui a fait savoir qu’il devrait payer une indemnité de transfert. Les deux parties négocient encore.

—————-

Boulekhoua : «On ne jouera pas  les petits bras»

Boulekhoua ne fait pas dans le complexe. Le Harrachi ne fait pas un drame dans la perspective d’affronter l’USMA en 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Bien au contraire. Entretien.

Comment se déroule votre stage de préparation ici à Cherchell ?

Dans de très bonnes conditions. Tout est réuni aussi pour que nous fassions un bon travail. Il y a de l’envie, du sérieux et des moyens. Nous savons que la phase retour ne sera pas facile. Du coup, on essaye de mettre tous les moyens de notre côté, pour réussir une bonne deuxième phase de championnat.

Vous allez sans doute être l’équipe à battre au retour, compte tenu de votre parcours éloquent à l’aller ?

Sans aucun doute. La pression sera sans certainement plus forte. On aura aussi à justifier la deuxième place que nous occupons. Je le dis, ça ne va pas être facile. Il faudra se battre bec et ongles pour rester dans la continuité.

La pression est sans doute due aussi au fait de jouer le titre …

Jouer le titre n’est pas un objectif qui nous a été notifié. On joue pour une place sur le podium. Après, c’est vrai qu’il y a, dans un coin de nos têtes, cette envie de se surpasser… pourquoi pas réaliser quelque chose de grand cette année. Nous avons et les qualités et l’envie pour.

Vous avez tiré l’USMA en Coupe d’Algérie, comment avez-vous vécu le tirage ?

On ne s’attendait pas à tomber sur un aussi gros morceau. Tant pis ! Après, le match sera aussi difficile pour nous que pour l’USMA. Qu’on se le dise, ils ne sont pas qualifiés d’office ! Loin de là !

Quelles sont vos chances de qualification ?

Nos chances sont intactes. On ne va pas jouer les petits bras. On jouera pour la qualification. L’USMA part aussi avec ses atouts. Nous jouerons à chances égales. Après, comme c’est un match de coupe, tout peut arriver.

Certains donnent l’USMA favori, allez-vous vous contenter du statut d’outsider ?

Ce sera au terrain de trancher. L’USMA possède de bons joueurs, nous aussi. Je pense que notre parcours lors de la phase aller parle pour nous. Le match ne se jouera pas dans les journaux ni dans les cafés. C’est le terrain qui tranchera.

Vous aurez sans doute à cœur de rééditer l’exploit de la saison dernière face à l’USMA ?

Pourquoi pas ? Ce fut un beau match. Nous avons alors prouvé que l’USMH possédait un très bon groupe qui avait son mot à dire. Après, les matches ne se ressemblent jamais. Il y a toujours ce petit quelque chose qui peut faire basculer le match. Il ne faut pas trop s’enflammer. Il est vrai que nous voudrions passer ce tour et atteindre la finale. Mais il ne faut pas faire sortir le match de son contexte.

—————-

Benaroussi convainc Charef

A l’opposé, Boualem Charef semble avoir été séduit par les qualités de Benaroussi, titularisé lors du match de préparation face à l’USMB. L’attaquant sera, à en croire une source sûre, retenu. Mais il sera reversé chez les Espoirs, le temps de faire ses classes.

Zekri aura une seconde chance

Alors qu’il était prévu que Zekri quitte le stage, après avoir ressenti des douleurs à une jambe, il devra finalement être aligné ce soir face à la JSS, en amical. S’étant remis de sa blessure, l’attaquant émigré a été invité par Boualem Charef à rester encore, le temps de le revoir à l’œuvre. Une invitation qui sonne comme une seconde chance qu’il devra saisir.

Hanister s’entraîne avec le groupe

Sofiane Hanister commence enfin à entrevoir le bout du tunnel. Après avoir longtemps galéré suite à sa blessure, l’attaquant a fini par être autorisé par son médecin à reprendre du service. Le joueur s’entraîne depuis quelque temps régulièrement avec le reste du groupe. Il prend même part aux matches de préparation. A ce rythme, il ne devrait pas tarder à revenir à la compétition.

Kilani quitte l’USMH pour l’USMA

Le gardien de but Kilani ne terminera pas la saison à l’USMH. Le garçon, qui a été recruté par Boualem Charef cet été, a décidé de rompre son contrat, faute d’avoir été payé. Très doué, de l’avis de beaucoup de techniciens, le gardien de but est annoncé du côté de l’USMA. Il devrait parapher son contrat dans les heures à venir.

Bekechacha s’engage pour trois ans

L’USMH vient de faire signer une autre recrue. Il s’agit du défenseur central du WAT, Bekechacha, qui a paraphé, hier après-midi, un contrat de trois ans au profit du club banlieusard. «Je suis très content d’avoir été retenu. C’est un pur bonheur de rejoindre un groupe aussi complet. J’espère donner une autre tournure à ma carrière à l’USMH», a fait savoir le néo-Harrachi, juste après la signature du contrat.