7 grandes entreprises françaises accusées de discrimination des Maghrébins à l’embauche

Sept entreprises françaises − Air France, Accor, Altran, Arkéma, Renault, Rexel et Sopra Steria − sont accusées de discrimination à l’embauche envers des candidatures à consonance maghrébine.

Ces entreprises sont pointées du doigt pour leurs pratiques de recrutement à l’issue d’une étude jamais réalisée en France par des chercheurs de l’université de Paris-Est-Créteil entre octobre 2018 et janvier 2019 où plus de 5 000 candidatures et demandes d’informations ont été adressées à ces sociétés. A chaque fois, deux paires de CV ont été envoyées : profils identiques mais dans un cas avec un patronyme maghrébin, dans l’autre un patronyme d’origine française.

L’étude a révélé que les candidats d’origine maghrébine ont 25% de chances en moins de recevoir une réponse, lors d’un envoi de candidature ou d’une demande d’information sur un poste, que les candidats « franco-français ».