5 points à retenir du conseil des ministres de ce 21 novembre

5 points à retenir du conseil des ministres de ce 21 novembre

Le Président Abdelmadjid Tebboune a présidé, ce dimanche 21 novembre 2021, une réunion du Conseil des ministres. À l’ordre du jour, l’examen de plusieurs dossiers ; dont celui de l’emploi des jeunes, mais aussi la stratégie de transition énergétique.

Lors de la réunion ayant regroupé les membres du gouvernement, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a donné plusieurs instructions ; relatives principalement aux énergies renouvelables ainsi qu’au “soutien et l’emploi des jeunes”.

ANSEJ : Tebboune “accorde” une chance aux jeunes en difficulté

Évoquant le dossier de “l’emploi des jeunes” ; le président Tebboune a ordonné l’unification de la gestion de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE ex-ANSEJ), de l’Agence nationale de gestion de micro-crédit (ANGEM) et de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) ; en les plaçant sous la tutelle du ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Micro-entreprise, dans un délai ne dépassant pas un mois.

Le chef de l’État a également ordonné aux responsables de l’ANADE et de l’ANGEM d’accorder une chance aux jeunes en difficulté ayant bénéficié de crédits de soutien à l’emploi ; en les exemptant des poursuites judiciaires tout en adoptant une approche économique en matière de traitement selon un échéancier de remboursement des dettes.

Dans le même sillage le président Tebboune a chargé le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Micro-entreprise de présenter un recensement périodique semestriel concernant le nombre des postes d’emploi créés.

La transition énergétique au Menu

Lors de la même réunion, le président a insisté sur la transition énergétique, mais surtout sur la généralisation de l’utilisation des énergies renouvelables en Algérie. En effet, il a ordonné aux acteurs du secteur à “coopérer avec les pays développés” dans les recherches sur les techniques de généralisation de l’utilisation des énergies renouvelables.

Sur le même point, le chef de l’Etat a insisté sur la généralisation de l’utilisation de l’énergie solaire pour l’éclairage public dans toutes les communes du pays ; y compris au niveau des voies express et les zones montagneuses à l’instar des Aurès, l’Ouarsenis et Djurdjura.

Par ailleurs, le président Tebboune a insisté également sur l’importance de rationaliser la consommation locale du gaz en vue de préserver les ressources énergétiques.