42ème Foire internationale : Bouteflika ouvre le bal

42ème Foire internationale : Bouteflika ouvre le bal

01_175487030.jpg

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a inauguré, hier, la 42e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA). En compagnie du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, des membres du gouvernement ainsi que d’autres responsables de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika a entamé sa courte visite à la Safex en visitant le pavillon de ce pays, où il a reçu quelques explications de la part des exposants italiens.

Le premier magistrat du pays a, ensuite, visité quelques stands du pavillon français, avant de se diriger vers le pavillon G qui abrite les stands des entreprises américaines, canadiennes et mexicaines.Placé sous le slogan «un moment fort pour l’émergence d’une économie compétitive et performante», l’édition de cette année est caractérisée par une présence chinoise particulière.

Avec 141 sociétés, le 3e fournisseur commercial de l’Algérie en 2008, la Chine, est le pays le plus représenté lors de cette édition. Outre le géant asiatique, la France est présente avec 135 entreprises, l’Italie (79), l’Allemagne (33) et les Etats-Unis (26). Le Maroc, lui aussi, est venu en force, puisqu’il vient en tête des pays arabes avec 39 sociétés, suivi de la Tunisie (31), de la Jordanie (30) et de l’Egypte (25).

Force est de constater sur un autre registre que des partenaires de l’Algérie, et non des moindres, l’Espagne et la Grande-Bretagne, n’ont pas pris part à cet événement. Les raisons ? Cette absence est justifiée par les effets de la crise sur les économies de ces pays. Cette manifestation, qui durera six jours, verra, par ailleurs, une participation massive du privé national avec 378 entreprises contre 69 pour le secteur public.

Les entreprises algériennes qui exposeront activent dans plusieurs secteurs. Il est fait état notamment de l’énergie-pétrochimie, l’agroalimentaire, des grands travaux et du bâtiment, des industries électriques et électroniques, des industries mécaniques, sidérurgiques et métallurgiques, des services ainsi que des activités d’artisanat.

Les exposants nationaux occuperont près de la moitié de la surface totale, soit 35 000 m2. Les nationaux seront simultanément présents à la première édition du Salon Djazair export qui se tiendra également au même lieu et qui ouvrira ses portes aujourd’hui. Le choix de la date et du lieu n’est pas fortuit, précise-t-on. Ainsi, il est facile de deviner que ce qui manque aux producteurs nationaux c’est, justement ce contact avec les étrangers.

Cette édition vient, à juste titre, offrir l’opportunité aux opérateurs algériens de nouer des contacts et de jeter des passerelles avec le marché international. Selon les organisateurs de cette première édition, «ce salon spécialisé sera réservé aux professionnels et vise à favoriser la rencontre des opérateurs économiques nationaux et étrangers en vue de promouvoir les exportations algériennes, notamment les exportations hors hydrocarbures, qui demeurent une question d’actualité, représentant des enjeux majeurs pour l’économie nationale».

Il verra, selon la même source, la participation des différents fournisseurs de services logistiques impliqués dans le processus de l’opération export, tels que les transitaires, les compagnies d’assurance, les banques, les laboratoires de contrôle, les transporteurs, les organismes de conseil, etc. Il est à signaler enfin que les organisateurs tablent sur un demi-million de visiteurs, entre grand public et professionnels.

La 42ème FIA par les chiffres

– Nombre total d’exposants : 1 317 dont 870 étrangers représentant 42 pays et 447 nationaux.

– Superficie totale de l’exposition : 67.217m² dont 16 469m² pour la participation étrangère (31,69%) et 35 237m² pour la participation nationale (68,31%).

– Sur les 42 pays présents, 37 participent à titre officiel, à savoir : Chine, France, Italie, Maroc, Argentine, Allemagne, Tunisie, Jordanie, Etats-Unis, Egypte, Portugal, Pakistan, Libye, Cuba, Indonésie, Inde, Iran, Belgique, Sénégal, Canada, Syrie, Palestine, Brésil, Suisse, Japon, Vietnam, Suède, Bosnie-Herzégovine, Turquie, Pologne, Chili, Mexique, Roumanie, Pays-bas, Malaisie, Venezuela et Mauritanie.

– Cinq autres pays sont représentés par des entreprises qui participent à titre individuel, à savoir Emirats arabes unis, Grande-Bretagne, Corée du Sud, Liban et Espagne.

– La Chine est le pays le plus représenté à cette Foire avec 141 sociétés, suivie de la France (135), de l’Italie (79) et du Maroc (39).

– La participation arabe est dominée par le Maroc, présent à travers 39 sociétés, suivi de la Tunisie (31), de la Jordanie (30) et de l’Egypte (25).

– Le Sénégal est le seul représentant de l’Afrique noire à cette manifestation.

– La participation nationale est dominée par le secteur privé avec 447 sociétés contre 69 pour le secteur public.

– La participation nationale est représentée par les secteurs suivants : agroalimentaire, énergie, chimie et pétrochimie, matériels pour collectivités, matériaux de construction, industries électriques et électroniques, textiles cuirs et ameublement, services, mécanique, sidérurgie, métallurgie, et artisanat.