40e vendredi : Tsunami humain contre la présidentielle à Béjaia

Suivez-nous sur Viber et Google News

À moins d’un mois de la présidentielle du 12 décembre, ce 40e vendredi de révolution pacifique la mobilisation ne fait que se renforcer à Béjaia où un impressionnant tsunami humain déferle sur la ville des Hammadites pour crier son rejet du prochain scrutin.

Ce sont, en effet, des dizaines, voir des de milliers de manifestants qui ont participé à cette 40e marche qui n’a rien à envier, en termes de mobilisation, à celle du 1er novembre dernier.