38e mardi des étudiants: forte mobilisation à Alger à un mois de l’élection présidentielle.

Une forte mobilisation se fait remarquer pour ce 38e mardi de contestation à Alger. Les étudiants soutenus par leur aînés scandent des slogans hostiles au pouvoir, réclament une Justice libre et indépendante, la liberté d’expression et demandent le départ de toute la bande.

A un mois de l’élection présidentielle, les manifestants rejette le rendez-vous électoral programmé pour le 12 décembre.