36 cas de Brucellose enregistrés: le lait de vache interdit à la vente à Tizi Ouzou

dimanche 8 juillet 2018 à 13:40
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

La quasi-totalité des cas de brucellose enregistrés sont concentrés dans la daïra de Ouaguenoun, une localité située à 15 kilomètres au nord-est du chef-lieu de wilaya.

L’alerte est désormais donnée avec l’arrêté qui vient d’être signé par le wali, interdisant la vente et même l’achat du lait de vache et de ses dérivés. Pas moins de 36 nouveaux cas de personnes atteintes de brucellose viennent d’être enregistrés dans la wilaya de Tizi Ouzou ces dernières 48 heures. Ces nouveaux cas s’ajoutent aux 31 cas enregistrés au début du mois de juin dernier. Le même constat est toutefois à faire concernant les deux bilans. La quasi-totalité des cas de brucellose enregistrés est concentré dans la daïra de Ouaguenoun, une localité située à 15 kilomètres au nord-est du chef-lieu de wilaya. En effet, sur les 36 cas déplorés durant ces dernières 48 heures, 29 concernent des sujets habitant la daïra de Ouaguenoun. Ce qui fait que des instructions fermes ont été données à la population de cette région, plus particulièrement, mais aussi à toute la population de la wilaya pour éviter catégoriquement de consommer le lait de vache, son beurre ou le petit lait. Un responsable de la direction de la santé et de la population au niveau de la wilaya, a précisé hier que la brucellose est une maladie grave qui peut mener jusqu’à la mort de celui qui en est atteint, en cas d’absence de prise en charge médicale urgente. Les premiers symptômes de cette maladie, a ajouté le même responsable, ce sont la fièvre et les sueurs nocturnes. La brucellose, a ajouté le même responsable à la DSP de Tizi Ouzou, peut être contractée en consommant du lait de vache non bouilli mais aussi par le simple fait d’être à proximité d’une bête souffrante. Il est donc urgent que les éleveurs fassent appel aux vétérinaires de la région afin de vérifier si leurs vaches sont exemptes de cette maladie qui peut mettre en péril la santé, voire la vie de dizaines de citoyens pour peu qu’un manque de vigilance soit constaté. Les 36 personnes atteintes de cette maladie ont toutes été transportées d’urgence vers le Centre hospitalo-universitaire Nedir Mohamed de Tizi Ouzou où elles bénéficient d’une prise en charge efficace et où ils sont désormais hors de danger, a-t-on appris. Compte tenu de la gravité de cette maladie, de la facilité et de la rapidité avec laquelle elle peut se propager, le wali de Tizi Ouzou, Mohamed Bouderbali, vient de signer un arrêté interdisant formellement la vente du lait de vache et de ses dérivés et ce, dans tous les espaces non contrôlés. C’est ce qu’a indiqué hier un responsable au niveau de la direction de wilaya des services agricoles (DSA). Cette mesure est prise en parallèle avec l’enquête diligentée par les services concernés afin de détecter l’origine de cette maladie qui perdure depuis plus d’un mois. Pour rappel, au début du mois de juin dernier, 31 autres cas de brucellose avaient été signalés dans la même wilaya, avec une prévalence dans la région de Ouaguenoun. D’autres communes avaient été aussi touchées par cette maladie en juin notamment: Aït Boumahdi, près des Ouacifs, Draâ El Mizan, Tizi Rached, llilten, et Aït Oumalou. Les services concernés avaient pu identifier la même origine ayant conduit les personnes touchées à être affectées par la brucellose. En effet, tous ont déclaré avoir bu du lait de vache cru. Pour l’instant et dans la mesure où certains citoyens sont contraints de consommer le lait de vache, pour une raison ou pour une autre, il faudrait impérativement le faire bouillir avant de le consommer. Quant aux éleveurs, ils sont appelés à se protéger notamment en veillant au suivi de leur cheptel par un vétérinaire. Notons enfin que la brucellose est une maladie infectieuse engendrée par une bactérie du genre Brucella, commune à certains animaux et à l’être humain. La brucellose figure parmi les maladies professionnelles à déclaration obligatoire (Mpdo) aussi bien en Algérie que dans pas mal de pays au monde. Toute personne affectée doit être systématiquement déclarée aux services de la direction de wilaya de la santé. Ces derniers doivent par la suite, en urgence, dépêcher une équipe sur le terrain afin de circonscrire, au plus vite, dépister la maladie et découvrir les bêtes affectées et leur entourage immédiat.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
37 queries in 0,245 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5