35e mobilisation estudiantine : Les étudiants soutiennent les détenus d’opinion

Les étudiants, accompagnés de milliers de citoyens, ont investi, une nouvelle fois les rues de la capitale, pour le 35e mardi de manifestation contre le système.

Comme à l’accoutumé, les manifestants ont entamé leur marche à partir de la Place des Martyrs, dès 10h, et les premiers slogans qu’ils ont entonnés expriment leur rejet des élections présidentielles du 12 décembre prochain : « Makach el intikhabte », « had l’aâm makach el vote ».

Pour ce 35e mardi de mobilisation estudiantine qui coïncide avec le jour du procès de six détenus d’opinion, les manifestants ont tenu à se rendre au tribunal de Sidi M’hamed, mais une fois arrivés à la place de l’Emir Abdelkader, un cordon sécuritaire a été déployé afin de les empêcher de descendre. Les manifestants ont alors poursuivi leur marche en scandant « libérez les otages ! » ou encore « libérez les détenus, ils n’ont pas vendu de cocaïne ! ».

Ce 22 octobre boucle également les 8 mois du mouvement populaire et correspond à la journée nationale de la presse, à cette occasion, les manifestants n’ont pas manqué de scander des slogans pour exiger une « presse libre et une justice indépendante ».

Enfin, tout le long de la manifestation, les protestataires ont appelé à une forte mobilisation le 1er novembre.

Sihem Benmalek