2e anniversaire du Hirak : Manifestations dans plusieurs wilayas

2e anniversaire du Hirak : Manifestations dans plusieurs wilayas

Plusieurs villes connaissent des marches et des manifestations populaires, aujourd’hui le 22 février, des centaines de personnes ont défilé dans les rues, pour célébrer le deuxième anniversaire du Hirak et ses revendications démocratiques réclamant un changement de régime en Algérie. 

En effet, dans la wilaya de Bejaia des milliers de personnes ont battu le pavé pour célébrer le deuxième anniversaire du Hirak et demander la relance du mouvement populaire.

Ils étaient tous là pour célébrer le deuxième anniversaire du Hirak. Militants, hommes politiques, journalistes, avocats et citoyens anonymes ont convergé ce lundi 22 février vers la ville de bejaia.

Dès les premières heures de la matinée de ce lundi, la foule a commencé à grossir, un véritable raz-de-marée qui rappelle les premières semaines du Hirak.

Les manifestants ont scandé les slogans habituels du Hirak, gardant le cap sur les revendications de changement et de rupture.

 

Un monde fou à Tizi Ouzou

Outre Bejaia, les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou étaient au Rendez-vous, les manifestants ont battu le pavé dès les premières heures de la journée.

Des milliers de manifestants ont sillonné ce lundi les rues de la ville, de Tizi Ouzou, en présence de plusieurs personnalités politiques, militants et étudiants.

Les avocats également ont pris part a cette manifestation, ils étaient nombreux à s’y rassembler, munis de Drapeaux, banderoles, slogans…, les manifestants ont scandé des slogans connus du Hirak : « Pour l’indépendance de l’Algérie », « (le président) Tebboune est arrivé par la fraude, placé par les militaires » ou encore « Les généraux à la poubelle ».

Marche des avocats à l’instant au centre-ville de Tizi Ouzou à l’occasion du deuxième anniversaire du mouvement populaire (Hirak).
Notre journaliste Ali Abri assure la couverture de la marche.

Publiée par Radio Tizi Ouzou sur lundi 22 février 2021

Annaba au rendez-vous

Dans la wilaya d’Annaba,  des « hirakistes » avaient convergé de plusieurs coins de la ville, pour prendre part à ce rassemblement, et célébrer le deuxième anniversaire du Hirak.

D’après  les vidéos, et les banderoles affichées dans la ville, ils réclament « un État civil et pas militaire », « la liberté de la justice », « la liberté d’expression et de presse » et la libération des détenus d’opinion.

Imposante marche à Bouira

Comme à chaque rendez-vous les habitants de la wilaya de Bouira marquent toujours leur présence, milliers de manifestants sont sortis aujourd’hui, lundi 22 février, scandant les traditionnels slogans de la révolution populaire (Hirak).

La manifestation s’est ébranlée depuis la place des martyrs de la ville de Bouira, munis de drapeaux, de banderoles et de pancartes, les manifestants ont scandé le long de leur parcours, divers slogans portés par la révolution du sourire.

« Dawal madania machi ââskaria », « Imazighen , u netruzu ur neknu », « Serraqine, serraqine wa goulou wataniyine », « Libérez les détenus… »… Ont crié, entre autres, les marcheurs en sillonnant les rues de la ville.

Des manifestations dans les quatre coins d’Algérie

Des milliers de manifestants ont été également secoué les centres des villes d’Oran, Constantine, Sétif, Tlemcen, mostaganem, Sidi Bélabes, Skikda et d’autres grandes villes du pays.

Les manifestants revendiquent « l’instauration d’un nouveau système politique basé sur le respect des droits individuels et collectifs, la liberté d’expression et la libération des détenus d’opinions ».

Des jeunes, des femmes, des hommes et mêmes des enfants sont sortis pour célébrer ce jour, et réclamer un changement.