Le président du RAJ retrouve sa liberté

Suivez-nous sur Viber et Google News

Le président de l’association Rassemblement-Action-Jeunesse (RAJ), Abdelouahab Fersaoui, a été condamné en appel, ce dimanche, par le juge de la cour d’Alger, à six mois de prison ferme

Abdelouahab Fersaoui devrait quitter la prison d’El Harrach (Alger) ce soir. L’activiste du Hirak, Brahim Daouadji, quittera lui aussi la prison après sa condamnation à six de prison avec sursis par le juge d’instruction près la même juridiction.

Arrêté le 10 octobre dernier à Alger, Fersaoui a été placé en détention provisoire quelques jours après. Le 6 avril dernier, il avait été condamné à un an de prison ferme et 20 000 DA d’amende par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger).

Rédaction d’Algerie360