Madjer revient sur son limogeage de l’équipe nationale

Madjer revient sur son limogeage de l’équipe nationale

Algérie – L’ancien sélectionneur national, Rabah Madjer, est revenu, une nouvelle fois, sur son limogeage de l’équipe nationale.  

Dans un entretien accordé au journal qatari Alarab, l’ancien international et légende du football algérien, Rabah Madjer, a affirmé “avoir été poignardé dans le dos”, soulignant qu’ “il a été victime d’un complot et d’une campagne menés à son encontre”.

En effet, et en évoquant l’équipe nationale, l’ancien entraîneur des Verts a estimé “l’avoir prise au mauvais moment”, ce qui a, pour lui, “ouvert la voie à certaines personnes pour s’en prendre à lui et tenter de salir son image et sa réputation”, cependant, il s’est défendu en tant qu’entraîneur en mettant en avant les matchs qu’il avait remportés.

“Comment on peut dire que j’ai échoué puisque nous avons gagné 3 à 0 face au Centrafrique, 4 à 1 face à la Tanzanie et le Rwanda par 4 à 1 avec un effectif composé essentiellement de joueurs locaux”, s’est-il défendu.

Madjer : “j’aurais pu porter plainte à la FIFA”

L’ancien sélectionneur national a indiqué qu’ “il n’est pas allé réclamer son dû par amour à l’Algérie”, affirmant qu’ “il aurait pu porter plainte à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) afin de réclamer son dû”.

“Je ne l’ai pas fait car mes principes et mon amour pour le pays m’ont empêché de le faire”, a-t-il soutenu, en soulignant qu’ “il était parti sans faire de bruit”, et qu’ “il avait payé le prix cher”.

En 2018, Rabah Madjer a été limogé de son poste

La Fédération Algérienne de Football (FAF) avait annoncé, en juin 2018, le limogeage de Rabah Madjer de son poste de sélectionneur national, après l’avoir occupé pendant huit (8) mois.

La FAF avait également mis fin aux fonctions de ses trois (3) adjoints, Djamel Menad, Ighil Meziane et Lounes Gaouaoui.

Rappelons également que depuis son arrivée, Rabah Madjer n’avait remporté que quatre (4) victoires en huit (8) rencontres, dont une sur tapis vert (3-0) contre le Nigeria, en éliminatoires du Mondial 2018.

Rédaction d’Algérie 360.