Pour l’ambassadeur de Russie, l’Algérie est « un élément clé » en Afrique et en Méditerranée 

Pour l’ambassadeur de Russie, l’Algérie est « un élément clé » en Afrique et en Méditerranée 

L’ambassadeur de Russie en Algérie, M. Igor Beliaev, s’est exprimé, ce mardi, 24 novembre, au sujet du rôle de l’Algérie dans le règlement de la crise libyenne et de la position russe concernant le conflit sahraoui. 

Dans une déclaration faite à Radio Internationale, ce mardi, 24 novembre, l’ambassadeur de Russie en Algérie, M. Igor Beliaev, a fait savoir que « le Ministre des Affaires Étrangères, Sabri Boukadoum, avait eu, récemment, un entretien téléphonique avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, lors duquel les deux Ministres ont examiné minutieusement le dossier du Sahara occidental », rapporte l’Agence officielle.

En effet, selon le même intervenant, « les deux pays partagent la même position concernant le dossier du Sahara Occidental », et « appellent les deux parties au conflit à la retenue et au respect de l’accord de cessez-le-feu signé par le Front Polisario et le Maroc en 1991 ».

Par ailleurs, et s’exprimant au sujet de  la situation générale en Libye, le diplomate russe a affirmé que « l’Algérie était « un élément clé » dans les régions africaine et méditerranéenne, de par son « son rôle pivot » dans le règlement de la crise libyenne ».

« La sécurité de l’Algérie est étroitement liée à celle de la Libye, compte tenu de leurs frontières communes s’étendant sur plus de 1.000 Km. Il y a des indicateurs positifs sur la scène libyenne, notamment dans le cadre du dialogue inter-libyen dont les travaux se tiennent à Tunis sous l’égide des Nations unis, outre les rencontres tenues dans le cadre de la commission militaire mixte (5+5) », a-t-il indiqué dans ce même sens.

Rédaction d’Algérie 360.