Selon Hamid Afra, « les indemnisations de l’État sont l’une des causes des feux de forêt »  

Selon Hamid Afra, « les indemnisations de l’État sont l’une des causes des feux de forêt »  

Le délégué national aux risques majeurs auprès du ministère de l’Intérieur, Afra Hamid est revenu ce lundi sur les aléas naturels tel que les séismes, les inondations et les feux de forêt, notamment les derniers enregistrés il y a quelques jours.

Intervenant sur les ondes de la chaine une de la Radio nationale, le responsable a indiqué que les l’une des raisons derrière les derniers feux de forêt, déclenchés simultanément dans plusieurs localités du pays, est les indemnisations de l’État. « Il y a une relation entre ces feux de forêt et les indemnisations de l’État », a-t-il déclaré.

« Lorsque la cellule de veille a été créée, les feux de forêt ont baissé de 70%. Une semaine après l’annonce des indemnisations, le phénomène a augmenté de près de 70% », a-t-il expliqué. Selon lui, cela confirme la relation entre les indemnisations et les feux de forêt.

Toujours dans le même contexte, Hamid Afra souligne : « nous avons des données qui confirment que plusieurs feux de forêt ont été déclenchés, non pas naturellement, mais d’origine humaine ». Et d’ajouter : « il y a des départs de feux périodiques dans certaines wilayas, ce qui ne peut pas être une simple coïncidence ».

Le responsable a également évoqué les montants déboursés par le pays dans la lutte contre les aléas naturels. « L’Algérie a déboursé entre 2004 et 2019, pas moins de 545 milliards de DA au titre des interventions suite à des séismes, des inondations et des feux de forêt ».

Merzouk.A