Coronavirus Europe : L’OMS redoute une 3ᵉ vague début 2021 

Coronavirus Europe : L’OMS redoute une 3ᵉ vague début 2021 

L’envoyé spécial de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), David Nabarro, a mis en garde, ce dimanche, 22 novembre, contre une troisième vague de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) début 2021 en Europe.

Dans une interview accordée à un groupe de quotidiens suisses, l’envoyé spécial de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), David Nabarro, a déclaré qu’ « une troisième vague du Coronavirus frappera l’Europe début 2021 si les gouvernements reproduisaient leurs erreurs de l’été ».

« Aujourd’hui nous avons une deuxième vague. S’ils ne construisent pas l’infrastructure nécessaire, nous aurons une troisième vague au début de l’année prochaine », a-t-il souligné.

En effet, Docteur Nabarro a insisté « sur la mise en place, à l’échelon local, de système de traçage des cas confirmés pour pouvoir briser très vite les chaînes de contaminations ».

« Il faut une surveillance très étroite des personnes afin de savoir qui est infecté », a-t-il estimé.

Pour lui, il faut prendre l’exemple des pays asiatiques, à l’instar de la Corée du Sud, où les mesures d’endiguement n’ont pas été relâchés prématurément.

« Les gens sont pleinement engagés, ils adoptent des comportements qui entravent le virus. Ils maintiennent leurs distances, portent des masques, s’isolent quand ils sont malades, lavent leurs mains et les surfaces (ndlr, sur lesquelles le virus peut se déposer). Ils protègent les groupes les plus vulnérables », a-t-il expliqué.

Docteur Nabarro a rajouté qu’ « il faut attendre que le nombre de cas soit bas et reste bas avant d’envisager un allègement des mesures », avant de conclure que « la réaction de l’Europe a été incomplète ».

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend