Baisse conséquente des exportations en Gaz de l’Algérie, selon Attar  

Baisse conséquente des exportations en Gaz de l’Algérie, selon Attar  

Le ministre de l’Énergie Abdelmadjid Attar a indiqué ce dimanche que les exportations de l’Algérie en matière de Gaz vont connaitre une baisse conséquente, et ce pour plusieurs raisons.

Dans une déclaration à l’agence Reuters, le ministre de l’Énergie a estimé que les exportations algériennes en Gaz vont baisser de 4.7% durant l’année en cours, et ce pour cause de la baisse de la demande européenne et les prix concurrents des exportations américaines.

Le premier responsable du secteur de l’énergie prévoit que les exportations algériennes, constituées à 95% de gaz et de pétrole, vont atteindre 41 milliards de mètres cubes au cours de l’année en cours, contre 43 milliards de mètres cubes en 2019.

Pour ce qui est des revenus pétroliers et gaziers, Attar a fait savoir qu’ils ont atteint 33 milliards de dollars en 2019 et devraient atteindre 23 milliards de dollars cette année.

Pour ce qui est de la production globale en gaz, le ministre a affirmé qu’elle atteindra26 milliards de mètres cubes, contre 127 milliards de mètres cubes en 2019, car elle a été affectée le vieillissement des champs et le manque d’investissement.

Concernant la consommation intérieure, elle a augmenté, selon le même responsable, de 5,3% par an depuis 2009 pour atteindre 46 milliards de mètres cubes l’année dernière.

Merzouk.A

Send this to a friend