Oran : Une lycéenne renvoyée à cause de ses cheveux bouclés 

Oran : Une lycéenne renvoyée à cause de ses cheveux bouclés 

Une lycéenne a été renvoyée de son établissement à Oran à cause de ses cheveux bouclés, jugés inappropriés.

Une jeune lycéenne de 16 ans, et également championne d’Afrique et de Méditerranée d’escrime, a été renvoyée de son établissement, le lycée Lotfi dans la wilaya d’Oran, en raison de ses cheveux bouclés. En effet, « le directeur de l’établissement l’aurait renvoyé du lycée en lui demandant de revenir avec les cheveux attachés, lissés ou coupés ».

Au cours d’un entretien téléphonique accordé à notre confrère El Watan, la mère de la jeune fille a expliqué que « le jeudi (12 novembre), le directeur avait averti sa fille, la sommant de revenir dimanche avec les cheveux attachés ou lissés ».

« Dimanche matin, j’étais là-bas (au lycée), mais je n’ai pas été reçue. J’ai dit à ma fille alors de rentrer en classe. Le lendemain, lundi, elle se fait de nouveau renvoyer à cause de ses cheveux en lui demandant de ramener ses parents. J’y suis allée mercredi, le directeur était en réunion. Jeudi, j’y suis retournée, et il m’a reçue », a-t-elle raconté.

Lors de leur entretien, la mère de la lycéenne a expliqué au directeur de l’établissement que « les cheveux de sa fille sont de nature bouclés », seulement, ce dernier « ne voulait rien savoir », et « aurait demandé de voir la photo de la lycéenne étant bébé afin de vérifier si bel et bien ses cheveux étaient de nature bouclés ».

Pourtant, selon elle, « l’académie d’Oran était formelle : il n’y a rien, aucune loi qui interdit à une lycéenne ou à un lycéen d’avoir des cheveux bouclés en classe ».

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend