Le Yémen face au « danger imminent de la pire famine au monde » (ONU) 

Le Yémen face au « danger imminent de la pire famine au monde » (ONU) 

Le Secrétaire général (SG) de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a averti que le Yémen pourrait faire face à « la pire famine que le monde ait connue depuis des décennies ».

Selon le SG de l’ONU, Antonio Guterres, le Yémen est « en danger imminent de la pire famine que le monde ait connue depuis des décennies ».

« En l’absence d’action immédiate, des millions de vies pourraient être perdues », a alerté le même responsable ce vendredi, 20 novembre.

Cette sonnette d’alarme que tire l’ONU s’ajoute à plusieurs d’autres avertissements contre la situation actuelle au Yémen, et intervient notamment au moment où « les États-Unis pourraient inscrire sur leur liste des « organisations terroristes » les rebelles Houthis, ce qui engendrerait des sanctions économiques, compliquant encore davantage la livraison d’aide humanitaire au Yémen ».

« Je demande que chacun évite de prendre des mesures qui pourraient aggraver la situation déjà désastreuse », a encore souligné le SG de l’ONU, en évoquant indirectement la menace américaine.

Par ailleurs, Guterres a parlé « de réduction drastique du financement de l’aide coordonnée par l’ONU, de l’instabilité du rial yéménite et des obstacles posés par les belligérants aux humanitaires sur le terrain ».

À cet effet, il a exhorté « tous ceux qui ont de l’influence à agir de toute urgence sur ces questions pour éviter une catastrophe ».

« Nous risquons une tragédie non seulement dans la perte immédiate de vies, mais avec des conséquences qui se répercuteront sans fin à l’avenir », a-t-il mis en garde.

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend