Crise de la semoule : Le Président de l’ANCA réagit aux rumeurs 

Crise de la semoule : Le Président de l’ANCA réagit aux rumeurs 

Le Président de l’association nationale des commerçants et artisans (ANCA), El Hadj Tahar Boulenouar, s’est exprimé concernant les rumeurs relatives à une éventuelle crise de la semoule.

Le Président de l’association nationale des commerçants et artisans (ANCA), El Hadj Tahar Boulenouar, a affirmé, ce samedi, 21 novembre, « la disponibilité des produits alimentaires de première nécessité », et a assuré que « les stocks disponibles peuvent s’étendre à mars et avril de l’année prochaine », soulignant que « cela ne justifie aucunement l’augmentation des prix des pâtes ».

Dans ce même contexte, le Président de l’ANCA a indiqué que « le stock de l’Office national des céréales répond aux besoins du marché local », soulignant que « les opérations d’importation de céréales, en cas de besoin, continues, il n’y a donc pas lieu de craindre et de soulever des rumeurs jusqu’à ce que la demande de cette substance augmente et que le chaos se produise, comme cela s’est produit dans la crise de la semoule fabriquée ces derniers mois ».

Pour M. Boulenouar, « rien ne justifie l’augmentation des prix », notamment face à la disponibilité des produits, « en grande quantité au niveau des silos », particulièrement « les blés dur et tendre ». « Les agriculteurs avaient déposé leurs productions en céréales notamment les blés dur et tendre à la fin d’août dernier et ont assuré des quantités importantes de ce produit stratégique », a fait savoir le même responsable.

Enfin, et dans le contexte épidémique actuel, lié à la pandémie du Coronavirus, M. Boulenouar a exprimé sa crainte quant à un éventuel retour au confinement total. Cependant, il a assuré que « les commerces resteront ouverts, dans le respect des mesures préventives ».

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend