Mohcine Belabbas réagit aux déclarations de Macron 

Mohcine Belabbas réagit aux déclarations de Macron 

Le Président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), Mohcine Belabbas, a réagi aux déclarations du Président français Emmanuel Macron au sujet de l’Algérie.

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, le Président français, Emmanuel Macron, a évoqué le courage de son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune, et a affirmé vouloir « l’aider » afin que « la transition réussisse en Algérie ».

En réaction à ces déclarations, le Président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), Mohcine Belabbas, a estimé que « le Président français se croit autorisé à distribuer des certificats de légitimité aux dirigeants des « indigènes que nous sommes » ».

« Dans le cas de l’Algérie il s’autorise à délivrer une attestation de confiance au Chef de l’État. Il affirme être prêt à l’aider dans cette période qu’il qualifie de transition. Ceci n’est pas une simple ingérence mais la révélation que la France est aux manettes d’une feuille de route pour notre pays », a affirmé le Président RCD.

« Monsieur Macron, ce sont précisément les interventions répétées de la France officielle dans les choix souverains des pays africains qui posent problème. La France post coloniale est une partie de notre problème en plus de faire partie d’un passé douloureux pour l’Algérie et l’Afrique. L’Algérie et l’Afrique ne peuvent se complaire dans un statut de subalterne au service d’intérêts néocoloniaux », a rajouté M. Belabbas.

Dans ce même contexte, le Président RCD a estimé que « les dirigeants africains, notamment ceux élus par leurs peuples, doivent cesser de prendre part au sommet de la France Afrique auquel ils sont convoqués comme de simples préfets pour y recevoir des orientations et des injonctions ».

« Les Africains peuvent s’offrir eux-mêmes l’avenir auquel ils aspirent », a conclue M. Belabbas.

Rédaction d’Algérie 360.

Send this to a friend